L’OCS réalise un pas en avant vers le carré d’Or

L’Olympic Club de Safi a réalisé une très bonne affaire loin de ses bases en réussissant un nul d’un but partout devant son homologue saoudien d’Al Ittihad Djeddah, mercredi soir, au terme d’un match comptant pour le dernier quart de finale «aller» de la Coupe arabe Mohammed VI des clubs.

Le club de Safi a fait le déplacement en Arabie saoudite avec la ferme volonté de continuer sur sa lancée en cette coupe arabe qu’il dispute pour la première fois de son histoire. Après avoir éloigné un gros morceau de son chemin, l’Espérance Tunis, dans son fief à Radés grâce aux tirs au but (1-1 en aller et retour), la formation de Safi est sur le point de récidiver au détriment d’un autre club donné parmi les favoris.

En entamant le premier duel de Djeddah en fanfare, l’OCS a failli ouvrir la marque après un tir lointain et puissant de Mohammed Mrabet. Faisant preuve d’un jeu offensive, efficace et après d’autres tentatives, les Safiots vont réussir à briser les filets des Saoudiens au bout de la première demi-heure par l’intermédiaire d’Ayoub El Gaadaoui. Mais, ils vont lâcher au retour des vestiaires face à ces Saoudiens qui se sont montrés plus entreprenants et plus dangereux. D’ailleurs, ils n’ont pas tardé à égaliser sur une tête d’Abdelilah El Malki pour reprendre confiance tout en multipliant les actions offensives. Ce qui aurait pu leur donner l’avantage à plus d’une reprise sans la vigilance de la défense des Safiots et les parades de leur portier, Mokhtar Mjid, qui a défendu crânement sa cage.

Finalement, l’OCS n’a pu tenir la dragée haute qu’en une seule mi-temps pour ne pas y laisser des plûmes encore.

Dans l’ensemble, l’OCS a réalisé un résultat positif avec ce but marqué à l’extérieur. Reste donc à confirmer lors match retour prévu le 15 février prochain au stade El Massira de Safi où l’OCS  pourrait, en cas de qualification, retrouver un autre club de l’Arabie à savoir Al-Shabab Saoudi qui reste favori grâce à sa large victoire de (6-0) lors du match «aller» au détriment de la formation irakienne Police Club.

L’OCS pourrait donc aller sur les traces du Raja de Casablanca qui a fait un grand pas vers les demi-finales après sa victoire au quart «aller» en déplacement devant le Mouloudia d’Alger (1-2) en attendant le match «retour» prévu le 9 février prochain au Complexe sportif Mohammed V. En cas de qualification, le Raja pourrait rencontrer le vainqueur de l’autre quart à 100 pour 100 égyptien où Al Ismaily s’était imposé en aller contre Al Ittihad Alexandrie (1-0).

Bravo à nos clubs, Raja et OCS, qu’on leur souhaite bonne chance  dans ce rendez-vous arabe vers une finale prévue sur le sol marocain.

Rachid Lebchir

*

*

Top