Match amical: Le Raja et Leganès dos à dos

Le Raja Casablanca a fait match nul face à son homologue espagnol de Leganés, mercredi soir au grand stade Ibn Battouta de Tanger. C’est le premier test serieux pour le Raja qui vient d’achever un stage de concentration à Agadir.

Ce match amical compte beaucoup pour les deux clubs qui se préparent pour la prochaine saison, Botola et Liga. Les joueurs de Leganès qui se rendu à la ville du Détroit deux jours avant leur première rencontre face au Raja, vont également rencontrer l’IR Tanger samedi 27 juillet au  même stade en nocturne.

Au début, l’équipe de Leganès était conviée au Maroc pour disputer un tournoi à 4 avec le Raja, l’IRT et la RS Berkane avant que cette dernière ne se désiste.

Le Raja qui a tenu ses promesses, a disputé un bon match face à Leganés de l’international marocain Youssef En-Nesyri. Après une petite défaite de (0-1) face au club anglais d’Oldham Athletic lors de la première semaine de préparation pour la nouvelle saison, les hommes de l’entraineur français, Patrice Carteron, ont tenu la dragée haute à Leganés. Ils ont dominé mais n’ont pas gagné. Mais en dépit de son nul blanc, ce match a constitué un très bon test pour l’équipe des Verts qui venait de renforcer son effectif avec 5e joueur recruté, Hamid Ahaddad, venant du Zamalek d’Egypte. Les autres joueurs recrutés sont Fabrice Nogoma de la RD Congo, Salif Coulibaly du Mali ainsi que les anciens ayant été formés chez les Verts, Mohcine Metoualli et Omar Arjoune, qui retrouvent le bercail après des expériences le premier au Qatar et le second en Botola avec l’IRT.

Le Raja qui venait de libérer son buteur-maison et de la Botola (19 réalisations), Mohcine Iajor parti pour une première expérience en Arabau Saoudite chez le club Damac, peut donc continuer à briller avec ses nouveaux joueurs recrutés. Car, ils constituent en somme de bons éléments sur lesquels les Verts  pourraient compter afin de réussir la nouvelle saison où ils seront appelés à combattre sur plusieurs plans. Le championnat national dans l’espoir de renouer avec le titre qui leur faut défaut depuis 6 années, la Coupe du Trône ainsi que les compétitions arabo-africaine notamment la Ligue des Champions qu’ils venaient de retrouver grâce à leur 2e place de la Botola derrière leur voisin, le WAC, champion du Maroc.

R.B. M

Related posts

*

*

Top