Merci du fond du cœur …Gratitudes d’Al Bayane

Avec la publication du 13013 du lundi 27 novembre, nos deux quotidiens Al Bayane et Bayane Al Yaoume closent leur 4e années d’existence et entament la 46e, perpétuant ainsi cette longue marche entamée par feu Ali Yata et ses compagnons de lutte parmi les camarades fondateurs d’Al Bayane et les pionniers de la presse du PPS.

A cette occasion, nous avons reçu des dizaines de messages, d’appels et de mails et nous avons eu le plaisir de lire des centaines de posts partagés sur les réseaux sociaux. Plusieurs amis nous honorés de leur présence, jeudi dernier à Rabat, à notre soirée commémorative…

En toute humilité, on ne peut que nous réjouir de cet élan de reconnaissance et d’amitié, on ne peut nous empêcher de ressentir une énorme fierté d’appartenir à cette maison, à ce socle du journalisme progressiste…

Dans la soirée du jeudi et durant toute la journée du vendredi et jusqu’à maintenant, les camarades n’ont cessé de nous féliciter, de se féliciter de cette fête, leur fête, la fête d’Al Bayane.

Al Bayane occupent chez eux une place à part, dans leurs cœurs, leurs esprits et le long de leur parcours…

Comme nous tous, ils ont l’impression comme si les murs parlent, nous guident à travers son toit et des plus infimes de ses ouvertures…

Comme si Si Ali nous murmure, susurre à l’oreille que la saga de cette maison ne doit pas s’estomper. C’est à ce moment-là que nous ressentons le poids réel de la responsabilité qui nous incombe et l’ultime honneur de continuer à porter le flambeau et à persévérer au jour le jour pour que cette institution demeure.

Nous le savons tous, Al Bayane a une Histoire à raconter aux jeunes générations de journalistes et de militants, à notre peuple. Dans notre édition du vendredi, nous avons essayé de romancer cette saga, cette histoire à travers certaine aspects et certains épisodes marquants de la vie de cette maison et nous comptons poursuivre ce travail de mémoire et creuser aussi loin que possible dans nos souvenirs les plus enfouis, aller dans les régions les plus reculées de notre pays pour réécrire l’histoire d’Al Bayane.

En commémorant la naissance, la génération actuelle des journalistes qui confectionnent quotidiennement Al Bayane et Bayane Al  Yaoume, mérite beaucoup de gratitude et toute la reconnaissance, eux et leurs collègues des services techniques, de l’imprimerie, des services administratifs, de la direction commerciale de Bayane SA. En ces jours bénis, alors que nous commémorons notre 45e anniversaire, nos pensées vont aux militantes et militants de tous âges et de toutes les régions, dans les villages, les villes et les provinces du pays… Nous leur renouvelons notre attachement aux liens militants qui nous unissent tous avec Al Bayane et nous leur exprimons haut et fort notre ambition de continuer sur la même voie, celle de la proximité.

En commémorant ce 45e anniversaire, nous continuons à ouvrir nos bras et les pages de nos publications aux créateurs, aux intellectuels, aux artistes, aux chercheurs, aux syndicalistes et aux défenseurs des droits humains…nous nous engageons à rester fidèles à notre identité progressiste, moderniste et rationnelle.

Attaché à l’Histoire, avec grand H, d’Al Bayane, à la légitimité de son parcours, à nos convictions que notre pays a besoin de titres de presse de la trempe d’Al Bayane, nous renouvelons également notre ouverture sur le monde économique, sur les opérateurs nationaux et nationalistes qui œuvrent inlassablement pour le progrès de notre pays, pour sa stabilité et son développement, qui militent pour le progrès, la modernité et l’ouverture de notre tissu économique.

Nous, de notre côté, nous nous engageons à rester fidèle à notre objectivité, à notre sérieux et notre crédibilité. Nous nous engageons à persévérer dans le respect de la déontologie de la profession et du discours de la raison, de l’ouverture, de la parité et de la modernité. Nous nous engageons à travailler dur au quotidien sous le toit de cette maison qu’est Al Bayane.

Nous remercions à cette occasion toutes les potentialités politiques, médiatiques, de droit de l’Homme, associatives, culturelles et diplomatiques qui ont honorées de leur présence la fête d’Al Bayane, jeudi dernier à Rabat.

Enfin, et c’est un avec une immense fierté et une reconnaissance inégalée, que nous adressons nos remerciements au secrétaire général du PPS, le camarade Mohamed Nabil Benabdallah, pour le mot plein d’affection et d’encouragement qu’il a prononcé lors de cette fête d’Al Bayane à l’adresse de tous les membres de notre maison. Nous remercions les membres du conseil de la présidence et du comité central ainsi que toutes les militantes et militants du PPS qui ont fait le déplacement et qui nous ont félicités à cette occasion.

Notre reconnaissance et notre gratitude va également à tous ceux qui nous ont aidé à réussir cette fête à l’occasion du 45e anniversaire d’Al Bayane, notamment les artistes Farid Ghanam, les Frères Alaoui, et Mike One ainsi que notre confrère Atik Benchiguer. Nous sommes également reconnaissant à notre amie et camarade, la femme d’affaires Naima Berrada et à son mari, le militant et camarade, El Mehdi Benchekroun…

La marche continue avec le premier jour de cette 46e année de notre périple

… et l’histoire poursuit son cours.

*

*

Top