Miloud Labied s’invite au musée de Bank Al-Maghrib

Cela fait 9 ans déjà que l’artiste Miloud Labied nous a quittés pour rejoindre d’autres cieux, plus calmes et sereins. Autodidacte, Miloud est l’un des artistes marocains singuliers qui ont marqué le paysage artistique marocain.

Le musée de Bank Al-Maghrib lui rend hommage à travers une exposition rétrospective intitulée «Miloud Labied: un regard magistral de l’ellipse» qui se poursuivra jusqu’au 31 mars 2018. Le vernissage de cette exposition a eu lieu jeudi 9 novembre au musée de Bank Al Maghrib. Il s’agit en effet d’une cinquantaine d’œuvres importantes et stupéfiantes qui donnent à voir un style singulier. Le public découvrira de près l’univers de Miloud par le biais de toiles révélant non seulement le génie artistique du peintre, mais aussi toute son expérience de vie depuis ses premiers pas remontant aux années 60 jusqu’aux derniers jours de sa vie et de sa pratique picturale.

En méditant les œuvres de Miloud Labied, on peut découvrir sa première expérience avec l’art naïf, notamment ses travaux réalisés entre les années 1958 et 1962. Cette tendance naïviste l’a beaucoup marqué et influencé. D’ailleurs, sa mère Radia Bent Lhoucine fait partie des maitres de l’art naïf de l’époque.

C’est en 1958 que le peintre expose pour la première fois ses tableaux à la galerie Bab Rouah à Rabat. Le style de Miloud est évolutif ! Ainsi son côtoiement des grands artistes, en l’occurrence de Mohamed Kacimi, Ahmed Louaghdiri et Fouad Bellamine l’a poussé à passer à autre chose, au-delà de la pratique figurative.

On trouve divers styles dans sa démarche artistique, dont cette touche circulaire et ronde qui est omniprésente dans plusieurs œuvres. «Il existe des périodes dans mon cheminement de peintre», confiait-il.  La recherche est l’un des matériaux solides de l’artiste. Miloud Labied franchit d’autres horizons de la créativité en s’intéressant à la photographie et à la sculpture pour révéler son talent d’artiste. Natif de la ville d’El Kelaâ des Sraghna en 1939, Miloud Labied est décédé le 9 octobre 2008 à Rabat. Le Musée de Bank Al-Maghrib lui rend hommage à travers une exposition majeure à ne pas rater !

Mohamed Nait Youssef

Top