Mohammedia: Confinement et vaste opération de désinfection des espaces publics

L’opération de désinfection des espaces publics dans la ville de Mohammedia se poursuit en vue de faire face au coronavirus. Ainsi, les acteurs institutionnels de la cité ont mis en place une batterie de mesures pour diminuer le risque de contamination.

D’ailleurs, la Commune, en coopération avec la société délégataire chargée de la gestion des déchets, a mobilisé plusieurs camions de désinfection pour stériliser les rues et les boulevards, comme l’a constaté le journal Al Bayane.

Pour mener à bien cette opération, le service de protection d’hygiène relevant du Conseil communal a, en outre, mobilisé plusieurs voitures dotées de pompes doseuses, soit 12 pompes, souligne à Al Bayane Youness Rahhali, chargé du service de communication de la Commune.

L’opération, étalée sur toute la journée, vise à anticiper le risque de propagation du virus surtout lorsque l’on sait qu’aucun cas de contamination n’a été enregistré pour l’heure, nous a affirmé une source médicale de l’hôpital Moulay Abdellah.

Et ce n’est pas tout, les petits et grands taxis ont été appelés, de leurs côtés, à se présenter au dépôt du bureau d’hygiène pour procéder à l’opération de désinfection.

Mesures de confinement

Sur un autre registre, les autorités locales ont lancé une vaste compagne de communication afin de sensibiliser les citoyens à l’importance de respecter les mesures de confinement.

Dans tous les coins de la ville, les forces sécuritaires sont installées pour instaurer de l’ordre. A titre d’exemple, dans le boulevard de Sebta menant à la Commune rurale de Louizia et la voie pour prendre la sortie vers l’autoroute. Un barrage a été érigé où les services de sécurité intensifient le contrôle des voitures.

Peu importe le nombre des voitures et les retards enregistrés à cause de l’attente, les policiers veillent à vérifier strictement tous les usagers.

Certains parmi eux ont dû rebrousser chemin, faute d’autorisation de déplacement. «Les consignes sont strictes et l’état d’urgence sanitaire nous impose à appliquer strictement les instructions », déclare un policier sous couvert de l’anonymat au journal Al Bayane.

Idem, en ce qui concerne l’axe liant les quartiers d’Elia au centre ville, où un barrage de police a été installé pour veiller à la stricte application des consignes. Les autorités locales en l’occurrence les caïds et les forces auxiliaires accompagnés de Moqaddems et Chioukhs ne cessent de multiplier multiplient les patrouilles pour imposer les gens à rester dans leurs maisons et se conformer aux mesures préconisées par le ministère de la Santé.

Il faut dire que le seul bémol de cette opération, c’est que plusieurs citoyens se sont plaignent du fait de ne pas avoir encore reçu l’autorisation de déplacement.

Comme l’a constaté journal Al Bayane, lundi 23 mars, plusieurs citoyens ont été dans l’obligation de squatter les arrondissements pour se procurer l’attestation de déplacement dérogatoire.

Khalid Darfaf

Related posts

*

*

Top