Nizar Baraka: il est temps de redéfinir les priorités nationales

Débat à distance entre le PPS, l’Istiqlal et le PJD

Intervenant pour sa part, le SG du PI Nizar Baraka a souligné que son parti s’est impliqué sans hésiter dans toutes les mesures prises par le Maroc pour faire face à la pandémie, aidé en cela par son engagement dans une opposition nationale constructive, depuis son 17ème congrès national.

Tout en continuant de jouer son rôle constitutionnel dans le cadre de l’encadrement et de la sensibilisation des citoyens, le PI a mobilisé toutes ses structures et organisations et mené diverses actions appelant au respect des mesures prises dans le cadre du confinement sanitaire.

Après avoir énuméré une série d’actions menées dans ce cadre, il a estimé que les mesures proactives et préventives prises par le Maroc ont contribué à la restauration de la confiance et de la crédibilité de l’action gouvernementale, un acquis à préserver pour aller de l’avant, a-t-il proposé.

Il a également fait savoir que son parti appelle à un nouveau contrat social pour capitaliser sur les réalisations accomplies au cours des 20 dernières années et à une redéfinition des priorités.

C’est ainsi que le PI estime nécessaire de donner la priorité au renforcement de la souveraineté nationale à travers la réalisation de la sécurité alimentaire et énergétique et à l’encouragement de la production nationale à travers la croissance la commande de l’Etat et de l’investissement public.

Il est également nécessaire pour l’Etat de jouer pleinement son rôle de providence en matière notamment de santé, d’enseignement et des services publics de qualité tout en oeuvrant pour renforcer la cohésion sociale à travers la réduction des disparités et pour une plus grande intégration dans les mutations écologiques et numériques sans omettre de promouvoir la bonne gouvernance dont le pays a besoin pour lutter plus efficacement contre la pauvreté et procéder à une restructuration des institutions.

M’barek Tafsi

Related posts

*

*

Top