OCK: Rachid Taoussi rappelé à l’ordre par le comité

Parait-il, Rachid Taoussi ne sait pas qu’il est à la tête du staff technique d’un des grands clubs de la Botola et qui a est appelé à jouer son rôle comme il faut et comme il se doit.

Suite à la sortie précoce de l’Olympique Khouribga en Coupe du Trône après sa défaite face à une équipe de division inférieure, l’Olympique de Dchira, le comité du club à tenu, jeudi dernier, une réunion de crise, pour inviter le coach Rachid Taoussi à sa table.

Une réunion qui, selon une source proche, vient à temps, pour mettre de la pression sur l’entraîneur pour lui rappeler les objectifs contenus dans les clauses du contrat signées d’un commun accord entre les deux parties.

Toujours utile de noter que face à l’équipe de Dchira, le niveau des joueurs était très faible, pour gérer ce match d’une manière désordonnée, voire certains joueurs étaient incapables de suivre le rythme face à une modeste équipe de seconde division.

Tout compte fait, et vu les moyens humains, matériels et financiers mis à la disposition du coach, avec, en plus, un comité bien dirigé par un jeune président, l’OCK n’a plus droit à l’erreur et doit répondre favorablement aux souhaits des supporters qui ne veulent pas qu’ils soient plongés, chaque année, dans l’amertume et le désarroi à cause des mauvais résultats. Cela comme a été le cas lors des récentes saisons où l’équipe khouribguie n’évite la relégation qu’aux ultimes rencontres si ce n’est les dernières minutes du dernier match de la saison. Dont acte!

 Farid Barigo

One Comment;

  1. greez a dit:

    Une grande équipe ça reste a prouver, ça fait plus d’une dizaine d’années que nous évitons, de justesse, la relégation et de quelle manière, en recourant a des pratiques qui ont influencé le sort de centaines de matchs, et ça n’a jamais été le fait des joueurs ou des entraineurs et dieu sait qu’il y en a eu, mais par la cupidités de certains dirigeants qui se sont rempli les poches au dépend de nos nerfs, si les mêmes magouilles persistent il ne faut pas en vouloir ni à Taoussi ni a celui qui lui succédera et soit dit en passant, l’effectif avec lequel on a entamé cette saison laisse réfléchir

Top