Orange annonce le fin du RTC en France

Orange a annoncé récemment l’arrêt de la commercialisation d’abonnement au réseau téléphonique commuté (RTC) en France, en novembre prochain. En effet, dès le 15 novembre prochain, il faudra obligatoirement aux résidents en France souhaitant disposer du téléphone fixe dans leur logement passer par une offre Internet intégrant la téléphonie. Eh oui! La transition du réseau analogique (RTC) au réseau numérique (TCP/IP) s’impose.

L’arrêt à terme du RTC est motivé par l’obsolescence progressive de la technologie. Toutefois les lignes RTC existantes seront maintenues dans une zone jusqu’à une échéance déterminée pour permettre de maintenir la qualité de service dans cette zone à un coût raisonnable.. Par ailleurs, la fin du RTC ne signifie pas pour autant la fin du service téléphonique ; celui-ci sera assuré sur la technologie IP par tout opérateur qui aura développé une solution de substitution en voix sur IP (VoIP). La fin du RTC ne signifie pas non plus ni la fin du cuivre ni la fin des lignes fixes. Le Cuivre continuera notamment d’être le support d’offres fixes de téléphonie IP «simple» (téléphonie fixe seulement) ou «multi play» (combinant la téléphonie fixe avec d’autres services: internet, TV, mobile…).

Orange prévoit deux étapes à plusieurs années d’intervalle. L’arrêt de production : plus d’ouverture de nouvelles lignes basées sur le RTC. C’est-à-dire l’arrêt technique du réseau RTC, avec la fermeture des lignes existantes. L’arrêt de production sera simultané sur l’ensemble de la métropole (le 15/11/18 pour l’analogique et le 15/11/19 pour le numérique) alors que l’arrêt technique du service sera très progressif sur plusieurs années. Les premières plaques (3% du parc de lignes RTC) fermeront fin 2023 dans des zones géographiques qui seront annoncées fin 2018 (délai réglementaire de prévenance de 5 ans). Les opérateurs pourront proposer à leurs clients qui souhaitent ouvrir de nouvelles lignes une offre de téléphonie IP en substitution des offres RTC. Pour leur permettre de déployer des offres de téléphonie en IP sur l’ensemble du territoire, Orange propose aux opérateurs une offre de gros appelée Accès Essentiel depuis le 1er février 2018.

Des solutions de substitution ont été développées pour les usages spéciaux machine à machine du RTC, utilisés de longue date par certains secteurs d’activités (alarme, supervision, télésurveillance, télé relève, lignes d’ascenseur…); ces usages font l’objet d’une attention particulière de l’ensemble des opérateurs.

Le Réseau Téléphonique Commuté est le réseau historique permettant d’acheminer les communications téléphoniques depuis une ligne de téléphonie fixe bas débit sans nécessiter l’utilisation d’une box. Le téléphone d’une ligne RTC se branche sur la prise «T». Il est basé sur une technologie et des équipements qui ont été principalement déployés autour des années 80. Cette technologie deviendra progressivement obsolescente. Depuis 2005 environ, avec l’avènement du protocole IP et la large adoption des offres d’accès à Internet, ce n’est plus le seul réseau permettant d’offrir des services de téléphonie fixe, notamment dans le cadre des offres «triple play» (téléphone, télévision, internet). Le téléphone d’une ligne IP se connecte à la box. b) Les avantages de l’IP L’IP (ou Internet Protocol) est devenu un standard mondial pour les communications.

Pour la téléphonie, elle propose une expérience enrichie, avec une qualité équivalente voire supérieure à celle du RTC. Par exemple l’IP permet de bénéficier d’une qualité de communication voix sans égale avec la voix Haute Définition. L’IP permet aussi une expérience de communication enrichie, grâce au multimédia : vidéo, fichiers, services additionnels résidentiels et professionnels.

Atabi Badr

*

*

Top