Possibilités

L’année 2017 va en quelques jours se terminer. Des milliers d’heures se sont engouffrées dans le passé dans la continuité de celles qui les ont précédées. Rien n’est comme avant, sans que pour cela tout aura changé.Dans la complexité de la réalité, le fait de rester imperturbable est en soi une réalisation face aux éléments d’instabilité qui érodent la certitude.

L’anomie semble augmenter à la faveur de la multitude médiatique où chaque individu use et abuse des possibilités offertes par les réseaux sociaux. La conscience collective est gelée par l’immobilisme et le désengagement devant le chaos créateur qui veut que «le simple battement d’ailes d’un papillon en un lieu pourrait provoquer un orage sur un espace lointain».

La somnolence est patente et encourage l’absentéisme, la non-participation. La société est en état de moindre énergie. Le jeu aléatoire des chocs dans le mouvement brownien de la société dont l’entropie est inexorable permet la régulation. L’angoisse massique est maîtrisée plus ou moins selon le moment et le lieu alors que l’espoir reste vif autant que le désespoir se crée.

L’espoir réside dans l’évolution de l’enthalpie sociale en 2018 pour que son entropie confirme la consolidation du processus démocratique, la confirmation des libertés individuelles et collectives et l’établissement des conditions économiques permettant la justice sociale et le dépassement des inégalités territoriales.

2018 porte en elle nos rêves et le vœu de leur réalisation.

Qu’elle soit arrosée au maximum. Nos ressources en eau se relèveront pour satisfaire notre agriculture dans son ensemble et nos besoins domestiques. Que nos forêts soient préservées et que le capital sol du Maroc ne soit pas érodé. Que la biodiversité soit protégée et que notre alimentation soit saine et naturelle.

Une régionalisation par laquelle la littoralisation, qui s’affirme de plus en plus dans l’aménagement du territoire, soit équilibrée par un développement, local et intégré, des plaines, des plateaux et des zones montagneuses du royaume.

Un équilibre du peuplement par une plus grande maîtrise de sa démographie et de sa répartition. L’exode rural et la migration modifient l’environnement dans son apparence et dans les rapports sociaux déterminés par les opportunités de richesse là où elles se présentent. Notre pays aura l’honneur d’accueillir la «Conférence Internationale sur la Migration de 2018, durant laquelle sera adopté le Pacte Mondial pour des Migrations Sûres, Ordonnées et Régulières».

Une croissance stable, inclusive et créatrice d’emplois, permettant la cohésion sociale et la satisfaction des aspirations légitimes des masses populaires. Un secteur privé qui se distingue par sa dynamique dans l’investissement et la mobilisation de l’épargne nationale. Un secteur public dont l’administration et la gestion permettent l’élaboration et l’exécution de politiques publiques visant la transformation de la société par sa démocratisation et sa modernisation.Une mise en œuvre des dispositions de la loi pour lutter contre les pratiques anticoncurrentielles et contrôler les opérations de concentration économique.

Une justice par laquelle la loi s’applique dans la perspective de l’établissement de l’Etat de droit.

Un développement humain intéressant la santé, l’éducation et la formation, par lequel le capital humain marocain s’émancipe et participe consciemment et avec enthousiasme à la mise en place des conditions de l’émergence économique et du bienêtre social de l’ensemble de la population.

Une dynamique égalitaire envers les femmes dans tous les domaines et dans toutes les activités.

Une politique publique intégrée pour que l’insertion dans la société de «toute personne se trouvant dans un état d’incapacité ou de gêne permanente ou occasionnelle» soit favorisée et que son accès à tous les services de la vie quotidienne soit facilité.

Que le Maroc réalise les meilleures performances dans tous les sports ; et que la pratique sportive soit encouragée et permanente parmi les différentes couches sociales.

Que notre progrès soit poursuivi pour préserver l’intégrité territoriale du royaume, consolider le processus démocratique par la mise en œuvre de notre constitution, dans son esprit et dans sa lettre, et vivre heureux dans le meilleur des pays.

Meilleurs vœux.

Top