Rahal bientôt dans les aéroports africains?

Le groupe de restauration et d’événementiel dévoile ses nouvelles ambitions et voit grand. À l’occasion du salon Crémai, consacré aux métiers de bouche et organisé par le groupe, ce dernier a annoncé son souhait de renforcer sa présence au Maroc, mais aussi et surtout de s’internationaliser.

Le traiteur du Palais entend ainsi se développer à l’international par le biais d’une extension de sa présence aux aéroports d’Afrique, du monde Arabe et d’Europe. L’événementiel, autre activité du traiteur, fera aussi partie de cette stratégie à l’international.

Il faut noter que ce ne sera pas le premier contact du groupe avec l’Afrique. Rahal a déjà organisé des événements one-shot sur le Continent. Mais il veut désormais pousser plus loin, en y ouvrant des filiales. Mais le groupe Rahal n’est pas le premier traiteur marocain à tenter l’expérience de l’internationalisation. Le traiteur rbati Maymana, spécialiste en boulangerie-pâtisserie et du service traiteur haut de gamme au Maroc, avait déjà initié le mouvement.

La marque est présente à Toulouse depuis fin 2013.D’ailleurs, il y a quelques mois, le fonds d’investissement CDG Capital Private Equity est entré dans le capital de Maymana, dans le but d’appuyer cette stratégie de développement à l’international. Au Maroc, le groupe détient également des magasins au sein des zones d’embarquement des aéroports de Rabat-Salé, Casablanca, Agadir et bientôt Marrakech.

Acteur important sur le marché de la restauration au Maroc, Rahal peut, quant à lui, se vanter d’avoir géré tout le volet restauration pendant la COP22. «À titre comparatif, la COP21 à Paris avait nécessité 5 traiteurs pour nourrir tous les participants. À Marrakech, nous avons géré sans souci quotidiennement 15.000 personnes dans le cadre des 150 événements qui se tenaient chaque jour», expliquait Kamal Rahal Essoulami, directeur général du groupe.

Rahal assure aussi les repas pour les TGV, les hôpitaux, les écoles ou encore les entreprises, emploie 750 personnes dans le volet événementiel et plus de 3.000 dans la restauration collective.

Le salon Crémai qu’il organise en sera à sa 9ème édition cette année. Le but de cet événement, qui se tient tous les deux ans, est de promouvoir les prestations et le savoir-faire des chefs locaux et africains. Il accueille des restaurateurs et des pâtissiers du monde entier qui viennent également y découvrir le marché marocain et son potentiel.

Soumayya Douieb

*

*

Top