Remise d’ambulances, de médicaments et de chaises roulantes au profit des centres de santé

Le ministre de la Santé, El Houcine Louardi a remis, lundi, à l’hôpital Mohammed V d’Al Hoceima, 07 nouvelles ambulances, 80 tonnes de médicaments et 200 chaises roulantes destinées aux centres de santé situés dans les différentes collectivités territoriales de la province d’Al Hoceima.

Cette deuxième livraison qui vient s’ajouter à celle effectuée en mois de juillet (05 ambulances et 20 tonnes de médicaments), permet aux patients issus des villages et zones éloignées une évacuation médicale d’urgence conforme aux conditions de sécurité, a souligné M. El Ouardi dans une déclaration à la presse.
Ces équipements, a-t-il poursuivi, sont de nature à consolider l’offre en matière de santé au niveau de la province d’Al Hoceima, et ce conformément à la politique du ministère visant à mettre les soins à la portée des populations cibles.
Le ministre a, dans ce sens, précisé que ces quantités considérables de médicaments et des équipements médicaux seront remis à la délégation de la santé de la province d’Al Hoceima pour être distribués au profit des hôpitaux et des centres de santé urbains et ruraux notamment pour les démunies et les personnes à faible revenu.
L’acquisition de ces nouveaux équipements vise à faciliter davantage l’accès aux soins et à améliorer leur qualité en faveur des patients et s’inscrit dans le cadre du programme de développement spatial « Al-Hoceima, Manarat Al Moutawassit « , a-t-il indiqué.
De plus, M. Louardi a fait savoir que cette visite émane de l’intérêt particulier accordé par son département au secteur de la santé à la province d’Al Hoceima notamment au monde rural et s’inscrit dans le cadre du respect des promesses et engagements qu’il a pris lors de sa dernière visite à la province.
Il a assuré que ces médicaments sont destinés aux personnes souffrant d’une maladie cardiovasculaire, diabète, asthme, maladie psychique, fièvre et migraine, thalassémie, maladie digestive et d’insuffisance rénale.
Les équipements médicaux contiennent également des sérums pour le traitement de la déshydratation extracellulaire et des kits d’accouchement, a-t-il ajouté.
De son côté, le directeur régional de la Santé de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Noureddine Malmouze, a signalé que ces équipements médicaux et cette quantité importante de médicaments sont destinés aux centres de Santé, particulièrement ceux du milieu rural.
Pour lui, l’objectif est de rapprocher les prestations médicales, d’améliorer la qualité des services de santé, de faciliter l’accessibilité des personnes à mobilité réduite (PMR) et d’offrir un service de qualité aux femmes enceintes et à leurs enfants, mettant l’accent sur la stratégie nationale du ministère de la Santé pour réduire la mortalité maternelle et infantile.
Pour sa part, le responsable des approvisionnements en médicaments et produits pharmaceutiques au ministère de la Santé, Abderrahim Karib, a souligné que cette dotation en médicaments, n’est pas une opération ponctuelle, mais, elle s’inscrit dans le processus de mise en œuvre de la stratégie du ministère de la santé qui vise à doter toutes les provinces et les régions du Maroc en matière des médicaments et des produits pharmaceutiques.
Le ministère de la santé, a-t-il noté, ne ménage aucun effort pour prendre en charge des patients dans de bonnes conditions.
Par la suite, le ministre et la délégation l’accompagnant se sont informés de l’état d’avancement des travaux de réalisation du nouvel hôpital de proximité multi-spécialité dans la commune d’Imzouren au niveau de la province d’Al Hoceima, ayant atteint un niveau d’exécution de 80%.
M. El Ouardi, qui effectuait une visite au chantier de construction de cet hôpital en présence notamment du gouverneur de la province d’Al Hoceima, des élus et de parlementaires, a précisé que cette importante infrastructure sanitaire devra être achevée fin 2017.
Construite sur une superficie de 3 Ha, cette structure hospitalière d’une capacité de 45 lits sera dotée d’équipements modernes médicaux, dont un scanner sophistiqué, et comprend notamment une unité de médecine, une unité mère et enfant et une unité de chirurgie ainsi qu’un service des urgences et une unité de radiologie.
L’hôpital sera doté également de deux blocs opératoires, une salle de consultations externes, une unité de stérilisation, un scanner sophistiqué, une morgue avec salle d’autopsie et une pharmacie, ainsi qu’un centre d’hémodialyse avec une capacité d’accueil estimé à 60 patients dont 22 générateurs d’hémodialyse, selon des données dévoilées à cette occasion.

(MAP)

Related posts

*

*

Top