Rentrée scolaire: les établissements de Fès-Meknès font peau neuve

Les établissements scolaires de la région Fès-Meknès ont fait peau neuve à l’occasion de la nouvelle rentrée 2017-2018.

Grâce aux opérations de structuration, de mise à niveau et d’embellissement, menées durant tout l’été, les établissements relevant de l’Académie régionale de l’éducation et de formation de la région Fès-Meknès (AREF-FM) sont prêts pour accueillir les élèves dans un environnement propice à l’apprentissage.

Ces multiples actions ont été réalisées dans le cadre d’une mobilisation générale à laquelle ont pris part tous les acteurs, les autorités, les cadres éducatifs, l’administration, les enseignants et les associations des parents d’élèves et autres composantes de la société concernées par l’amélioration de la qualité de l’enseignement.

Dans un entretien, le directeur de l’AREF-FM, Mohamed Dali, a souligné que 2.415 établissements de la région ont bénéficié de l’opération de mise à niveau à travers l’embellissement des espaces scolaires et le renforcement de l’alimentation en eau potable et en électricité et la construction de murs de clôture.

Il a également fait savoir qu’à la faveur de la conjugaison des efforts de tous les intervenants et des opérateurs, il a été procédé à la restauration de quelque 153 établissements éducatifs et le remplacement de 327 autres construits auparavant en préfabriqué.

Mettant l’accent sur l’intérêt de la mise à niveau intégrée des espaces scolaires, le directeur de l’AREF-FM a noté que les établissements d’enseignement de la région profiteront cette année d’un ensemble d’équipements scolaires, dont 41.283 tables, 18.790 tableaux et autant de chaises et de bureaux répartis sur les trois cycles d’enseignement, outre l’équipement des internats.

Le renouvellement des équipements scolaires a été réalisé dans le cadre d’un marché conclu avec la direction régionale de l’Office de la Formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), a-t-il poursuivi, relevant que l’opération de livraison de ces équipements a été lancée selon un agenda déterminé par les deux parties.

S’agissant de la gestion du sureffectif dans les classes, il a fait savoir que la moyenne des élèves par classe au niveau de la 1ère année du primaire ne dépasse pas les 30 élèves, alors que la moyenne pour les autres niveaux est limitée à 40 par classe durant cette saison scolaire, sauf quelques exceptions.

Abordant le volet de la gestion des ressources humaines, le responsable a fait observer que le nombre des enseignants recrutés par contrat s’élève à 1.376 pour le cycle primaire et 1.074 pour le secondaire, ajoutant que ces recrutements permettront au système d’éducation et de formation de la région de faire face aux situations de manque ou de surcharge enregistrées dans certaines classes durant les années précédentes.

Selon lui, la rentrée scolaire actuelle dans la région de Fès-Meknès se caractérise par le lancement de filières internationales au niveau du collège et du lycée, à travers la création de 83 classes expérimentales en attendant la généralisation de ce processus dans les années à venir.

Pour ce qui est de du soutien scolaire, le responsable a indiqué que quelque 524 milles élèves profiteront de l’initiative royale «un million de cartables», plus de 210 mille des cantines scolaires et des internats, quelque 27.000 élèves du transport scolaire et 27.645 autres du programme de soutien financier aux familles pauvres «Tayssir».

Fahssi Lahcen (MAP)

Related posts

*

*

Top