Renversement d’un autocar à Errachidia

Toutes les mesures nécessaires prises pour soigner les blessés et soutenir les familles endeuillées

Sur Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI, une délégation de haut niveau, formée du ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Lafitit, du ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara, du Général de Corps d’armée Mohamed Haramou, commandant la Gendarmerie Royale et wali de la région de Drâa-Tafilalet, gouverneur de la province d’Errachidia, Yahdih Bouchâab, ainsi que des représentants des services concernés, a effectué dimanche à Errachidia une visite pour s’enquérir de la situation sur le terrain suite à la crue de l’Oued Damchan (commune d’El Khank) qui a été à l’origine du renversement d’un autocar au niveau d’un pont de cet oued faisant plusieurs morts et blessés.

Cette visite au lieu de cet accident d’autocar s’inscrit dans le cadre des orientations et des instructions de SM le Roi Mohammed VI pour prêter aide et assistance aux citoyens. Ce drame, rappelle-t-on, a provoqué la mort de dix-sept personnes et 29 autres ont été blessées, selon un bilan encore provisoire.

Quatre autres personnes seraient toujours disparues, puisque l’autocar transportait 49 voyageurs de Casablanca vers Rissani, en plus du chauffeur et de son assistant. C’est dire que le bilan des morts serait de 22. L’état de santé des 29 personnes blessées «est stable et ne suscite pas d’inquiétudes», a indiqué le directeur régional de la Santé à Drâa-Tafilalet, Khaled Salmi.

Et de préciser que onze des blessés doivent rester sous surveillance médicale pour 24 heures supplémentaires, indiquant que les interventions réalisées suite à ce drame ont été «rapides et efficaces», ce qui a permis de sauver la vie des personnes blessées, ajoutant que le staff médical et infirmier mobilisé a fait le nécessaire pour soigner ces victimes. La délégation, qui s’est rendue sur les lieux, a tenu une réunion au siège de la wilaya de la région, en présence des représentants des services et administrations concernés. Les membres de la délégation ont reçu des explications sur les mesures prises et les moyens mobilisés pour soigner les blessés.

D’après les autorités locales, les opérations de recherche pour retrouver d’éventuels portés disparus se poursuivent au moment où toutes les ressources humaines et logistiques nécessaires ont été mobilisées à cet effet. Cette région, où se trouve la province d’Errachidia, est sujette à deux phénomènes climatiques extrêmes, la sécheresse et les crues, avec une topographie accidentée accentuant l’ampleur des inondations. Rappelons que le 28 août dernier, des inondations ont provoqué la mort de huit personnes, emportées par la crue, alors qu’elles assistaient à un match de football organisé dans le cadre d’un tournoi local, au douar Tizirt (commune d’Imi Ntiyaret), dans la province de Taroudante. Ces averses orageuses provoquant ces inondations sont la conséquence du réchauffement climatique. Même si ce phénomène météorologique est difficile à prévoir, les bulletins  météorologiques annoncent des alertes qu’il va falloir prendre au sérieux pour éviter ou au moins limiter les dégâts.

B.A

*

*

Top