Seat, résultat d’exploitation record!

Le constructeur ibérique Seat a enregistré les meilleurs résultats de son histoire en 2018 après avoir augmenté son résultat d’exploitation de 33,4%, et atteint un chiffre record de 254  millions d’euros. Selon les résultats présentés récemment par le géant de Wolfsburg, le constructeur espagnol a clôturé l’année 2018 avec un chiffre d’affaires de 10,202  milliards d’euros, soit 3,1% de plus qu’en 2017, le chiffre le plus élevé de l’histoire de la société.

Le résultat d’exploitation de Seat a bénéficié des ventes record en 2018, ainsi que de la commercialisation de modèles à forte marge. En 2018, Seat a vendu 517 600 véhicules, soit 10,5 % de plus que l’année précédente.

Luca de Meo, Président de Seat, a déclaré que «2018 a été une fois de plus une année record. Notre situation financière n’a jamais été aussi bonne grâce à un chiffre d’affaires qui reflète la confiance que nous accordent nos clients».

L’Arona a stimulé les ventes de Seat en 2018. Au cours de sa première année pleine de commercialisation, la marque a livré près de 100 000 unités de son nouveau SUV urbain, qui est devenu le troisième modèle le plus vendu de la marque. L’Arona a rejoint avec succès l’Ibiza, la Leon et l’Ateca en tant que l’un des quatre piliers de la marque, et a contribué aux ventes record de Seat dans des pays comme l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Autriche, la Suisse, Israël et le Maroc.

En ce début d’année 2019, les ventes mondiales poursuivent leur croissance à deux chiffres et ont atteint un volume record de 88 900 véhicules livrés, soit 12,8% de plus qu’à la même période en 2018. Par ailleurs, la production totale de véhicules Seat a augmenté de 10,2 % en 2018 pour atteindre le chiffre record de 528 300 voitures. En 2018, Seat a fabriqué des véhicules à Martorell, Kvasiny et Mladá Boleslav (République tchèque), Palmela (Portugal) et Bratislava (Slovaquie), ainsi qu’à Wolfsburg (Allemagne), où la production de la nouvelle Seat Tarraco a débuté.

Pour la troisième année consécutive, après l’approbation de la convention collective de 2016, les employés de l’usine de Martorell recevront le 15 avril prochain une prime au titre de la participation aux bénéfices. Cette année, l’entreprise versera 1 068 euros bruts à chaque salarié, soit 49,2% de plus que l’année dernière 716  euros), grâce à l’augmentation du résultat opérationnel.

Badr Atabi

Top