Spectacle «L’haal»…un voyage musical et chorégraphique dans le temps et l’espace

Un beau spectacle qui a fait rêver et voyager. La «Compagnie 2k_far» a présenté, dernièrement au Théâtre National Mohammed V  à Rabat,  en avant première mondiale  son nouveau spectacle «L’haal».

En effet, cette nouvelle performance  artistique et création musicale et chorégraphique  est un ‘’ballet Gnawa marocain’’ dont la Chorégraphie a été réalisée  par Khalid Benghrib et le Maalem Hassan Boussou. Mêlant avec fluidité musique,  danse, rythmes… le spectacle a puisé son âme dans la musique gnaouie marocaine.  Par ailleurs, les mouvements du corps, les danses chorégraphiques riment parfaitement avec l’atmosphère spirituelle et rythmée de l’univers musical gnaoui.

 Ce dernier a été depuis toujours le lieu de réflexions artistiques et une source d’inspiration inépuisable  pour les autres artistes venant des  différentes formations  musicales  et artistiques.  En effet, le réalisateur de ce travail a en fait à partir de cette musique  une œuvre qui se joue sur les planches. D’ailleurs,  Khalid Benghrib a porté cette musique dans sa mémoire. Les voix et les rythmes de Hmadcha et de Gnaoua raisonnaient dans sa tête. Ce souvenir enfantin l’a guidé pour s’investir dans cette aventure  où il œuvrait pour faire sortir cet art originel de son aspect local pour embrasser les lumières universelles.

La musique certes voyage. Or, dans ce spectacle,  le corps et la chorégraphie  ne sont pas uniquement des atouts esthétiques, mais des moyens de transmission de valeurs humaines, communes et encore une autre fois universelles. Originaire de l’ancienne médina de Casablanca, le réalisateur de ce projet artistique s’est basé, dit-il, sur le côté spirituel dans la musique comme dans la chorégraphie.

 Par ailleurs, la musique est une science. Dans cette optique, un travail de recherche a été accompli au niveau anthropologique et des recherches sur les rythmes, les danses, les transes, les mouvements ont été faits par l’équipe de la  « Compagnie 2k_far »  qui ont donné naissance à ce travail qui se veut une ouverture sur la danse contemporaine mondiale, explique Khalid Benghrib.   Quant à la performance, elle a été assurée par Zineb Boujemaa, Chourouk Mhati, Lucinda Sarraga, Kamal Adissa, Driss Aidar et bien d’autres.

Pour rappel,  une tournée mondiale du spectacle est prévue pour la saison culturelle 2019, avec une participation dans la saison culturelle française de l’année 2020 qui sera placée sous le thème «Afrique 2020».

Mohamed Nait Youssef

*

*

Top