Square Mohamed Abdou: «Les jours malheureux d’un jardin primé de Casablanca»

Karim Ben Amar

Le parc Mohamed Abdou square entretenu par les habitants du quartier ainsi qu’une partie des commerces et des institutions mitoyennes, ne connait pas des jours heureux, et pour cause: certains commerces avoisinant le jardin déversent leurs ordures au beau milieu du poumon du quartier Palmier.  Témoignage.

Le square Mohamed Abdou, situé entre le Centre culturel français et la CGEM, dans le quartier Palmier, est l’un des rares espaces verts de la capitale économique du Royaume.

En plus d’être le poumon du quartier Palmier, le Square Mohamed Abdou à la particularité d’être entretenu par les riverains et certains commerces mitoyens.

Or, voici déjà quelques semaines déjà, certains commerces jouxtant le parc, déversent sans vergogne d’immenses sacs d’ordures au beau milieu de cet espace vert où les riverains font leur sport, et où les passants flânent où déjeunent lors de la pause de midi.

Contacté par Al Bayane, le président de l’association «square Mohamed Abdou», Said Kerdoudi a déclaré que «ce projet citoyen a été crée il a près de 20 ans grâce à la participation de l’ensemble des résidants du quartier ainsi que de quelques société citoyenne mitoyenne  et des autorités locales».

«Il y a deux décennies, ce parc était à l’abandon et représentait un quasi- danger  public. Après quelques années et l’effort du voisinage, on a réussi un beau projet» a-t-il affirmé.

Le président de l’association a indiqué que le jardin a été rénové par les étudiants en horticulture de Bordeaux.

Quant aux montants versés par les riverains, Said Kerdoudi assure que «l’ensemble des résidants à travers leur syndic contribue par une modique somme pour l’entretien du square». Et d’ajouter que «l’adhésion de tous permet d’assumer le gardiennage, le nettoyage et le jardinage».

Mais voilà, après des jours heureux, le parc Mohamed Abdou connait une période critique.

«Certains commerces ne participe pas à la préservation de ce square. Plus que ça, ils jettent sans aucune gêne, les ordures au beau milieu de cet espace-vert ».

Ce jardin qui a été primé à de nombreuses reprises, meilleur jardin de la Wilaya de Casablanca est désormais malmené par des restaurateurs irresponsables.

«Si l’activité de ces commerces est au beau fixe, c’est en grande partie grâce à cet espace-vert. La propreté de ce square attire la clientèle» tonne-t-il.

En conclusion, le président de l’association du «square Mohamed Abdou» exhorte les commerces mitoyens qui ne sont pas à jours de leurs capitations de régulariser leur situation afin de continuer de bénéficier d’un square propre, square qui ravit la clientèle.

Related posts

*

*

Top