Le stage des bleus se poursuit à Agadir: Une satisfaction bien affichée!

Comme précédemment annoncé, l’équipe nationale d’athlétisme de France est en concentration à Agadir, jusqu’au dimanche prochain.

Environs 80 sprinters et hurderls tricolores, en présence des athlètes recordmans de talent, notamment Christophe Lemaitre, Dimitri Bascou, Jimmy Vicaut, Pascal Martinot-Lagarde…, se préparent à bâtons rompus, aux prochaines compétitions hivernales dont celle de Nantes qui a lieu le 20 courant. Il est à rappeler, dans ce sens, que le team de l’Hexagone avait opté pour la capitale du Souss, vu son potentiel en termes de conditions de climat,  d’infrastructure et d’accueil.

En effet, initié par Agadir Elite sport et soutenu par nombre de parties locales, en particulier les Autorités locales, le Conseil Régional du Tourisme d’Agadir (CRT), l’hôtel les Almohades avec l’implication directe de Khalil Tizniti, opérateur régional du secteur, les élus, la société SONARGES, le consulat de France à Agadir, Ain Soltane…, ce stage s’avère concluant, à quelques jours seulement de son achèvement, compte tenu de tout ce dispositif mis à la disposition de la délégation française.

Le choix porté sur Agadir, après s’être habitué à se rendre Potchefstroom en ce mois de janvier, des années durant, n’est pas alors gratuit ni fortuit. D’autant plus que le directeur des équipes nationales, l’ancien  recordman européen Mehdi Baâla, avait effectué auparavant des visites de prospection des lieux, alors que Pierre Ambroise- Bosse, champion du monde du 800 mètres à Londres avait prouvé la justesse du choix pour avoir préparé cette belle performance en terres soussies, avant ce rendez-vous planétaire. Il importe alors de dire que cette attractivité qu’exerce la ville sur des champions sportifs, en particulier en athlétisme et en football, sans parler du golf qui constitue une véritable niche sportive et touristique, est en passe de hisser la station balnéaire en réel point de mire des athlètes et leurs staffs administratif et technique, ainsi que leurs familles et fans.

Il faut dire enfin que toute cette dynamique, amorcée il y a quelques temps par des instigateurs du tourisme et des décideurs locaux, incite à la réflexion mutuelle sur la nécessité de faire de ce créneau sportivo-touristique un volet de haute importance, étant donné les potentialités dont dispose la région et qu’il va falloir développer et valoriser davantage. La douceur du soleil et la splendeur de la baie ne sont pas uniquement destinées aux touristes, toutes souches confondues, mais également aux sportifs, toutes disciplines réunies qui viennent chercher le bien-être et la quiétude, en plus du ressourcement et de la prouesse.

Saoudi El Amalki

Top