Tag Archives: JCPoA

Washington et Téhéran pour une réactivation de l’accord de Vienne

Washington et Téhéran pour une réactivation de l’accord de Vienne

Attendons pour voir… Nabil El Bousaadi En s’appuyant sur une loi adoptée par son Parlement à majorité conservatrice, la République islamique iranienne entend cesser, à compter de ce 21 février 2021, de se soumettre au régime des inspections de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) tel que fixé par le «Joint Comprehensive Plan of Action» (JCPoA)

Un nouveau camouflet pour Washington

Sanctions contre l’Iran Le 15 Août dernier, le Conseil de Sécurité avait rejeté, à une écrasante majorité, la résolution par laquelle Washington voulait prolonger l’embargo sur les armes en Iran qui, en application des dispositions dûment fixées par le Joint Comprehensive Plan of Action (JCPoA) signé à Vienne en Juillet 2015, arrivera à expiration le

Accord de Vienne: Retrait américain et riposte iranienne…

Dans un premier rapport en date de ce mardi, l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) a indiqué que l’Iran disposerait, désormais, d’un stock d’uranium enrichi de 1.510 kilogrammes; donc cinq fois supérieur aux 300 kilogrammes autorisés par le JCPoA, cet accord que Téhéran avait signé à Vienne en Juillet 2015 avec les 5 membres permanents

Washington-Téhéran: levée de boucliers ou simple partie de Poker?

L’assassinat, dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, du général iranien Qassem Soleimani lors d’un raid aérien américain sur Baghdad va, sans nul doute, donner le coup de grâce au fameux JCPoA signé à Vienne en Juillet 2015 par Téhéran, les cinq membres permanents du Conseil de Sécurité des Nations-Unies et l’Allemagne au titre

Washington-Téhéran: Macron se pose en parfait médiateur…

Entre une Allemagne de plus en plus affaiblie politiquement et une Grande-Bretagne empêtrée dans le lourd dossier du Brexit, c’est la France qui, en sa qualité de troisième pays européen signataire du JCPoA, resterait, selon  Ali Fathollah Nejad, spécialiste de l’Iran au sein du Brooklings Doha center, «la plus apte à sauver» l’accord de Vienne

Top