Un week-end fructueux pour les Lions de l’Atlas

Vie des «pros» marocains de l’étranger

Le week-end écoulé a été plein de rebondissements pour les joueurs marocains évoluant à l’étranger. Voici un résumé des prestations à retenir!

Hamdallah règne sur l’Arabie Saoudite

Le club Al Nassr où évolue l’international marocain, Abderazzak Hamdallah, s’imposé face à Al Shabab (4-2), vendredi dernier, au terme d’un match comptant pour la 18e journée du championnat saoudien. Hamdallah a eu la part du Lion dans cette rencontre en inscrivant un triplé, encore une fois.

Le natif de Safi compte désormais 16 buts et siège sur le trône des meilleurs buteurs de son championnat devant l’attaquant d’Al Hilal, Bafetimbi Gomis (14 buts).

Pour sa part, Al Nassr occupe la seconde position au classement de la Saudi Professional League avec 38 points.

Chouiar sauve Dijon

L’attaquant marocain de Dijon, Mounir Chouiar, a inscrit un doublé en Ligue 1 contre Bordeaux (2-2), samedi denier. Il compte désormais 4 réalisations en championnat français qui est à sa 25e journée. A rappeler que Chouiar avait inscrit, la semaine écoulée, le seul but de son équipe battue en Coupe de France par le PSG sur le score de… 6-1.

Hakimi offre des caviars

L’international marocain de Dortmund Achraf Hakimi, récemment devenu papa, a délivré deux passes décisives lors de la rencontre face à l’Eintracht Francfort (4-0) pour le compte d’un match du championnat d’Allemagne, vendredi dernier. Son équipe occupe la 3e place du classement de Bundesliga, à 4 longueurs du leader, le Bayern Munich, après la 22e journée.

Boufal inquiète

Sofiane Boufal, titulaire avec Southampton contre Burnley (1-2), dans un match de Premier League, samedi dernier, s’est blessé à la cheville gauche et a dû être remplacé avant la fin de la première période.

La durée d’indisponibilité du joueur reste à déterminer. Une situation qui n’arrangera pas le sélectionneur des Lions de l’Atlas, Vahid Halilhodzic.

Bencharki et Ounajem Superchampions d’Afrique !

Les anciens sociétaires du Wydad Casablanca, Achraf Bencharki et Mohamed Ounajem, ont finalement eu leur vengeance.

En effet, vendredi, lors de la finale de la Supercoupe d’Afrique, le Zamalek s’est imposé contre l’Espérance de Tunis (1-3). Un résultat obtenu grâce à la prestation de grande classe de Bencharki, buteur à deux reprises face au Tunisiens.

Le Zamalek compte désormais 4 Supercoupes d’Afrique. Le sort a voulu que l’Espérance s’incline 4 fois dont la dernière édition remportée par le Raja Casablanca également à Doha (2-1).

Oussama Zidouhia

Related posts

*

*

Top