Une métropole en plein chantier

Tel un rucher d’abeilles en plein mouvement, la capitale du Souss s’érige en chantier saisissant. De fond en comble, les travaux jalonnent moult compartiments de la cité en barricade bigarré, sous les vrombissements des engins.

Agadir fait sa mue à petits trots, dans la cour de ses pairs métropolitains du royaume, arborant le statut Royal de la centralité, tout feu tout flamme. A peine eut-on éperonné le coup de pioche de la chevauchée vers la grande reconquête, que la ville fit peau neuve, à une cadence impétueuse dans les multiples variétés du développement citadin…

Là-haut sur le promontoire affable qui surplombe, pieds dans l’eau, la splendide baie, la citadelle en remparts, altière par ses ères de gloire canonnière, se met déjà à se vêtir en blanc après être soumise à de fouilles archéologiques par d’éminents érudits en la matière.

La Kasbah renaît de ses cendres, ressuscitant les vestiges surannés d’une époque de nostalgie poignante et de nécrologie sinistrée. «La nostalgie refait surface quand le présent n’est pas à la hauteur du passé !», disait Neil Bissoondath, écrivain canadien de couleur.

Toutefois, il semble bien que le rétablissement de la mémoire collective de la région, à travers les symboles ancestraux, témoignent aujourd’hui de la volonté ardente de vivifier ce présent laborieux pour un avenir des pneus enchanteurs.

Sur cet aspect, la mise en branle des sites patrimoniaux, confère à cet entrain de restitution un cachet diversifié où le traditionnel et le contemporain se côtoient en complicité solennelle.

Au-delà de cet élément nodal dans la vie d’une communauté, comme celle d’Agadir, l’accommodement de mobilité est en passe de se faire valoir également, dans les artères principales où on s’affaire à innover, avec l’installation des carrefour-giratoires pour fluidifier le flux des véhicules et le nouveau bus à haute qualité de service en vue de rendre plus agréables le déplacement de divers usagers en ville.

De même, la multitude de parcs de loisirs et de détente, implantée un peu partout sur les aires ouvertes de la cité, est censée imbriquer passionnément aux citoyens des airs de repos et de ressourcement.

Sur ce plan accouplé avec les espaces de divertissement à rénover, plus particulièrement le secteur balnéaire, embelli magistralement par la promenade de la plage, les résidents ainsi que les visiteurs de cette destination de rêve ont droit à un cadre de vie adéquat.

Par ailleurs, on ne saurait occulter le travail éléphantesque déployé pour l’essor des facettes à caractère économique auxquelles les projets à vocation industrielle notamment, ne font que fleurir en investissement soutenu plus spécialement, à partir de la mise en marche du plan d’accélération industrielle, en 2018, sous l’égide du Souverain…

On se limitera à cette brève illustration de crainte de verser dans la redondance, puisque d’autres réalisations sont en cours d’accomplissement. On devrait donc rendre un vibrant hommage aux contributeurs de ce chantier d’envergure, sous la supervision bienveillante des Autorités Locale afin de hisser la première station balnéaire du pays en réelle métropole du Centre cosmopolite!

*

*

Top