Vivendi porte à 9,9% sa participation dans l’espagnol Prisa

Le groupe français Vivendi, trois jours après son entrée au capital de Prisa, a annoncé lundi avoir porté à 9,9% sa participation dans l’acteur majeur des médias et de l’éducation du monde hispanophone avec notamment le journal El Pais ou la radio Cadena SER.

«La prise de participation dans Prisa s’inscrit dans la stratégie de Vivendi de se renforcer en tant que groupe mondial de contenus, de médias et de communication, et d’élargir son accès aux marchés de langue espagnole en Europe, en Amérique latine et aux Etats-Unis», indique un communiqué en reprenant la même formule que vendredi et toujours sans détailler l’investissement. Vivendi avait annoncé vendredi avoir investi à hauteur de 7,6% dans le capital de Prisa.

En difficultés depuis plusieurs années malgré les bons résultats de sa branche d’édition de livres scolaires Santillana, Prisa possède également une participation de 20% dans la société Le Monde libre, actionnaire à 75% du quotidien Le Monde.

Le groupe espagnol est dirigé par Joseph Oughourlian, le patron du fonds britannique Amber Capital, premier actionnaire avec 29% du capital, et qui se trouve être allié à Vivendi dans la bataille actionnariale pour le contrôle du groupe Lagardère en France. Entré il y a un an au capital du groupe Lagardère (propriétaire des médias Europe 1, le JDD, Paris Match), Vivendi en est devenu depuis le premier actionnaire et tente depuis de déloger son patron Arnaud Lagardère.

Selon une source proche du dossier, le groupe contrôlé par Vincent Bolloré, actuellement en pleine offensive dans les médias, a investi une cinquantaine de millions d’euros pour sa prise de participation initiale dans Prisa. Le 23 décembre, Vivendi, qui possède également Canal+, a également annoncé avoir signé «une promesse d’achat» pour acquérir la totalité du groupe de presse Prisma Media, qui revendique la place de leader de la presse magazine en France.

Étiquettes ,

*

*

Top