Washington salue l’approche de Rabat et sa bonne foi

L’approche marocaine et sa participation dans le processus onusien lancé en vue de trouver une solution politique à la question du Sahara marocain ont toujours été saluées et soulignées par la communauté internationale.

En effet, chaque fois que ce dossier est évoqué par la diplomatie internationale, la bonne volonté de Rabat est mise en exergue par les grandes puissances mondiales.

Dernièrement, Washington a qualifié de «constructive» la participation marocaine aux pourparlers initiés par l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour la Sahara, Horst Köhler. Il s’agit en fait des premiers pourparlers quadripartites initiés par Horst Köhler, les 5 et 6 décembre 2018, à Genève.

C’est par la voix de son secrétaire d’Etat, Michael Pompeo que les Etats unis d’Amérique (USA) ont souligné la bonne foi de Rabat et son esprit constructif en vue de parvenir à une solution politique sous la supervision exclusive de l’ONU à ce conflit régional créé autour du Sahara marocain depuis plus de quatre décennies.

Cette déclaration du secrétaire d’Etat américain, Michael Pompeo, rendue publique à l’issue de son entretien, le 6 février, avec son homologue marocain, Nasser Bourita, intervient au lendemain de l’adoption par l’institution législative américaine d’un projet de loi stipulant l’extension au Sahara marocain de l’aide financière octroyée par Washington au royaume.

Cette aide américaine, comportant un volet dédié aux questions militaires, englobe pour la quatrième année consécutive les provinces du sud du royaume. C’est dire que Washington appuie l’initiative d’autonomie sous souveraineté marocaine des provinces du sud, approche revendiquée par Rabat et à laquelle adhère la communauté internationale.  Cette position américaine a d’ailleurs toujours été réitérée par les responsables US.

Lors de sa visite en novembre à Rabat, le sous-secrétaire d’Etat chargé des Affaires politiques, David Hale, n’a pas manqué de réaffirmer la position de Washington soutenant les efforts de l’Envoyé personnel du secrétaire général des Nations Unies au Sahara marocain, en vue de trouver une solution politique à la question.

B.Amenzou

Related posts

*

*

Top