«We could be heroes» remporte le grand prix du 20e FNFT

DNES à Tanger Mohamed Nait Youssef

Une clôture en beauté ! Le documentaire «We could be heroes» de la réalisatrice marocaine Hind  Bensari a remporté le grand prix du 20ème  FNFT.  En effet, à la ville du Détroit, le rideau est tombé, samedi 09 mars, sur le  20e festival national du film de Tanger avec un vibrant hommage rendu au chef monteur, Allal Sahbi.

Certes, 9 jours de projections et de débats, mais le dernier mot a été donné au jury de cette édition qui a livré son palmarès. Et des surprises!  Ainsi, pour ce qui est du prix du long métrage, une mention spéciale a été attribuée  pour les actrices du film  «Les saisons de la soif» du réalisateur  Abdelhamid Zoughi. Par ailleurs,  le film «Catharsys or the afina tales of the lost world» de Yassine Marco Marroccu a raflé les prix du scénario, le  prix de la première œuvre, le prix de la meilleure image  (Luca Coassin) et le prix de la musique du film (Richard Horowitz). Quant au prix du montage, il a été décerné  au gagnant cette édition,  «We could be heroes».

En outre, le prix du son est revenu à  Samir Benabid dans le film de  «Nadira» du réalisateur, Kamal Kamal. Dans la même catégorie du long métrage, le film la Guérisseuse a eu une part importante du gâteau. Ce film a décroché  le prix du premier rôle féminin pour l’actrice et comédienne  Fatima Attif  ayant joué le rôle de Mbarka, le prix du premier rôle masculin pour Mehdi Elarroubi, le prix de la réalisation pour le réalisateur Mohamed Zineddaine et le prix du jury.

Le  prix du deuxième rôle  féminin, il a été attribué à l’actrice  Latifa Azlif son rôle joué dans le film «Les  saisons de la soif».

Pour le deuxième rôle masculin, il a été décerné à Rachid Mustapha pour son rôle dans le long métrage « Une urgence ordinaire ». Le prix de la meilleure production n’est pas en reste du palmarès.

Ce dernier a été accordé à la productrice Lamia Chraibi pour les deux films qui ont été projetés lors de cette édition « Une urgence ordinaire » de Mohcine Besri et « Achoura, la nuit des enfants » de Talal Selhami.

Dans la catégorie du court métrage, le Grand prix du festival est revenu au film « Les enfants des sables » d’El Ghali Graimiche.

Quant au prix du meilleur scénario, il a été décerné au jeune réalisateur Hamza Atifi pour son court-métrage « Candidats au suicide », alors que le jury a décidé de décerner son prix  à « Yasmina » d’Ali Esmili et Claire Cahen. Pour la mention spéciale du jury, elle a été décernée  aux films « Le chants du cygne » de Yazid El Kadiri et « Angoisse » d’Ali Benjelloun.

Et ce n’est pas tout. Les prix des ciné-clubs remis par la Fédération nationale des ciné-clubs et les prix de la critique remis par l’Association marocaine des critiques de cinéma ont été revenus aux  au court métrage  « Le chants du cygne » de Yazid El Kadiri  et le long métrage de Kamal Kamal  « Nadira » dans la catégorie long-métrage.

*

*

Top