Wydad et Raja dans des groupes plus ou moins difficiles

Les deux représentants marocains, le Wydad et le Raja de Casablanca, ont été versés dans les groupes C et D de la phase de poules de la Ligue des Champions d’Afrique suite au tirage au sort effectué, mercredi dernier, au siège de la CAF au Caire.

Ce tirage au sort semble un peu clément pour les deux clubs casablancais. Le WAC évoluera dans le groupe C aux côtés de l’USM Alger (Algérie), Mamelodi Sundowns d’Afrique du Sud et Petro Atletico d’Angola.  Le Raja, lui, devra en découdre dans le groupe D avec une autre formation d’Algérie, JS Kabylie, AS Vita Club de la RD Congo et l’Espérance de Tunis tenante du titre des deux dernières éditions.

Les autres clubs en lice sont ceux du groupe A avec le TP Mazembe (RD Congo), Primeiro Agusto (Angola), Zesco United (Zambie) et le vainqueur du match devant opposer le 24 courant au Caire, le Zamalek (Egypte) aux Sénégalais de Génération Foot. Le groupe B est composé d’Al Ahly (Egypte), Etoile du Sahel (Tunisie), El Hilal (Soudan) et FC Platinum (Zimbabwe).

Ce sont là les 16 clubs des 4 poules où 8 formations (1ère et 2e de chaque groupe) vont se qualifier pour les quarts de finale. Le Wydad et le Raja restent parmi les favoris.

Les Verts qui venaient d’atteindre la phase de poules pour la première fois depuis une bonne douzaine d’années alors qu’ils brillaient par leur éclipse pendant 5 saisons environ, comptent faire long feu dans l’espoir de renouer avec leurs sacres remportés en 1989, 1997 et 1999.

Les Rouges qui sont à 2 sacres (1992 et 2017) sont aujourd’hui en phase de poules pour la 5e fois d’affilée. Ils souhaitent aller en finale pour la 3e fois successive après celle de 2017 remportée au détriment d’Al Ahly d’Egypte et celle de 2018 perdue d’une manière étrange face à l’Espérance Tunis.

Malheureux finalistes donc, les Rouges doivent tourner la page espérantiste et afficher l’avenir avec toute confiance et grande détermination en pensant sérieusement à leurs prochains adversaires dont les Sud-africains de Sandows qui restent toujours difficiles à battre au vu des rencontres entre les deux équipes dans la même phase de poules lors des récentes éditions.

Même chose pour le Raja qui a devant lui de gros calibres dont les Congolais de l’AS Vita Club qu’ils ont dominés en finale de la Coupe de la CAF lors de l’avant dernière saison… sans oublier les Tunisiens de l’Espérance que les Rajaouis avaient battus en Supercoupe d’Afrique. Une autre saveur s’ajoute pour les Rajaouis avec cette pensée de revanche pour leurs voisins wydadis. 20 après, les Verts sont appelés à récidiver ce qu’ils ont fait en 1999 quand ils ont remporté ce trophée au détriment des mêmes espérantistes au stade Al Manzeh à Tunis alors que les Rouges avaient perdu la finale de l’autre coupe de la CAF face aux autres tunisiens de l’Etoile du Sahel…

Rachid Lebchir

Related posts

*

*

Top