Zoran Out, le WAC entre Maâloul et Desabre…!

Encore une fois le Wydad de Casablanca brille par le phénomène de changement d’entraineurs. Le président du club, Said Naciri, qui était l’artisan du changement des pas moins

7 coaches, depuis le départ de Houcine Ammouta en Janvier 2018 jusqu’à maintenant, a décidé de mettre fin à l’aventure de Zoran Manojlović à la tête des Rouges en résiliant son contrat à l’amiable.

L’entraîneur Serbe, sous pression depuis plusieurs semaines, notamment depuis l’élimination en Coupe arabe par le voisin rajaoui qui allait récidiver en le battant lors du récent derby casablancais, de la Botola, n’a jamais réussi à convaincre les dirigeants du club. Le match nul de samedi dernier face au Petro Luanda (2-2), pour le compte de la 4e journée de la Ligue des Champions de la CAF, a eu raison de lui même s’il a placé le WAC dans une position favorable où il n’aura que d’un seul point pour se qualifier aux quarts de finale alors qu’il reste encore 2 matches à disputer pour le compte de la phase de poules.

Dans l’ensemble, Zoran laissera un bilan positif derrière lui, car sur 22 matchs sur le banc du WAC, il a réalisé 11 victoires contre 8 matchs nuls et 3 défaites.

Pour sa succession, des techniciens étrangers sont cités à savoir le Tunisien Nabil Maâloul et le Français Sebastien Desabre. Le premier est libre depuis son départ le 5 janvier 2019 du club Al Duhail du Qatar où évolue l’ex capitaine des Lions de l’Atlas, Medhi Benatia. Le second récemment limogé par le club égyptien des Pyramids FC, pourra revenir au club qu’il a déjà entrainé de septembre 2016 à janvier 2017, avant de rejoindre les rangs d’Al Ismaily puis de la sélection ougandaise, avec laquelle il a disputé la CAN 2019.

En attendant l’officialisation du nouveau coach, deux anciens de la boite des Rouges qui sont actuellement des entraineurs adjoints, Abdelilah Saber et Moussa Ndao, prennent en charge l’entraînement de l’équipe A. ils auront à maintenir la cadence du WAC qui occupe la 2e place du championnat national avec 23 points derrière la Renaissance de Berkane, alors qu’en Ligue des Champions, les Rouges sont logés à la seconde place derrière les Sud-africains de Mamelodi Sandows.

Oussama Zidouhia

Related posts

*

*

Top