Benabdallah : « Consolider les fondements de l’État social et promouvoir la justice sociale »

 La protection sociale au menu d’un colloque du PPS à Oujda

« La protection sociale, un pari sociétal » est le thème d’un colloque organisé, samedi à Oujda, à l’initiative du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS).

Cette rencontre, présidée par le Secrétaire général du parti, Mohamed Nabil Benabdallah, et à laquelle ont participé notamment des universitaires, des chercheurs et des militants du parti, s’inscrit dans le cadre des activités et rencontres commémoratives du 80ème anniversaire de la fondation du PPS.
Lors de cette conférence, l’accent a été mis notamment sur le chantier de l’aide sociale, les défis et les recommandations du parti pour l’élargissement des catégories bénéficiaires.
Intervenant à cette occasion, Nabil Benabdallah a souligné l’importance de consolider les fondements de l’État social et la promotion de la justice sociale eu égard aux attentes des franges défavorisées, faisant part de la disposition et l’engagement du parti à contribuer à son succès.
« Ce chantier rime parfaitement avec le projet sociétal du parti et pour lequel le PPS milite depuis belle lurette », a-t-il argué, notant que la généralisation de l’aide sociale est à même d’assurer un seuil d’équité réelle pour tous.
Saluant l’initiative visant à offrir, dans un premier temps, l’aide directe à un million de familles, le SG du PPS n’a pas, par ailleurs, caché son mécontentement à propos de ce chiffre qui, selon lui, demeure « bien en deçà des objectifs qui avaient été initialement projetés par le gouvernement ».
« Le parti recommande à l’Exécutif de mettre en place des normes et des seuils d’équité réelle pour toutes les catégories défavorisées, notamment en termes d’aide directe ou de protection sociale », a acquiescé l’ancien ministre.
De son côté, Mohamed Benmoussa, président de la Commission préparatoire du Forum des économistes du progrès (PPS) a fait savoir dans une déclaration à la presse que cette rencontre se veut une opportunité d’examiner de près les défis et les carences relatives à la mise en œuvre territoriale du chantier de la protection sociale, faisant savoir que le PPS vient de dresser un tableau de bord de la situation actuelle et veut apporter sa pierre à l’édifice, notamment à travers des recommandations bien pensées, en préconisant des améliorations quant au mode de fonctionnement du système de l’aide sociale.
Dans la foulée, un vibrant hommage a été rendu à plusieurs vétérans du parti dans la région de l’Oriental, et ce en signe de reconnaissance de leurs actions et leur apport aux efforts de rayonnement du parti.

Top