Monde articles

Les funérailles au Cameroun: honorer à tout prix le défunt!

Les funérailles au Cameroun: honorer à tout prix le défunt!

Les Camerounais «savent» saluer la mémoire des défunts et ce, moyennant souvent des sommes colossales. Si au Nord du pays à obédience musulmane, les obsèques ont lieu le jour- même ou le lendemain du décès et se font dans la sobriété, dans la plupart des régions du pays, l’inhumation du défunt peut se tenir des

La dot à double sens chez les Bassa

Le mariage coutumier au Cameroun (2) En matière de dot, la tribu Bassa passerait pour l’un des peuples aux exigences excessives, selon les clichés véhiculés dans le pays. Toutefois, contrairement à plusieurs ethnies du pays, ce peuple pratique une dot à double sens. Si le futur gendre doit satisfaire la demande matérielle de sa belle-famille

Cameroun : la dot, l’indispensable!

Au Cameroun, comme dans plusieurs pays africains, le mariage n’est pas directement conclu à la mairie ou à l’église. Il commence par la rencontre des familles des tourtereaux, avec comme élément incontournable, la dot. Il s’agit pour l’heureux élu d’offrir un ensemble de cadeaux à sa belle-famille afin d’intégrer celle-ci et avoir le droit d’épouser

Élections législatives en Espagne : retour à la case départ

Les Espagnols sont appelés aux urnes, dimanche prochain, pour la deuxième fois en six mois. Tout est à refaire et rien ne laisse présager un déblocage de la situation politique après ce scrutin, chacun des partis campant toujours sur ses positions.   Si les résultats devraient rester presque inchangés par rapport à ceux des législatives

La malchance rattrape la bourse d’Alger 

La place boursière d’Algérie n’arrive pas à décoller et retombe dans l’incertitude après les espoirs suscités par la nouvelle introduction en bourse. La Bourse d’Alger a indiqué que l’opération d’introduction en Bourse de la cimenterie Aïn El Kebira par augmentation de capital, a été déclarée infructueuse et retirée. Le taux de souscription n’avait pas atteint

5 Décembre 2015, la saison sèche bat son plein au Cameroun. Sur l’estuaire du fleuve Wouri à Douala, c’est l’effervescence. Hommes et femmes vont pieds nus. Petites toques de fibre de raphia noire sur la tête, les hommes sont vêtus de chemises à longue manche, pagnes de velours ou de soie noués autour de la

Cameroun: la catharsis au cœur du «bikutsi»

Considéré comme l’une des musiques et danses phares du Cameroun aux côtés du «makossa», le «bikutsi» s’est popularisé dans le pays au fil du temps. Avec plusieurs générations de passionnés de musique qu’il aura connues, ce genre musical né dans les provinces du centre et du Sud Cameroun, a progressivement séduit les mélomanes du pays qui

Cameroun : l’«Assiko» ou le mystère des jeux acrobatiques

Chez les peuples Bassas du Cameroun localisés au Centre et au Littoral se pratique une danse et musique à l’allure et au rythme très enjoué, l’«Assiko». A l’origine, une danse esquissée dans les processions traditionnelles de guérison, l’Assiko est devenu vers le milieu des années 60 une danse de fête grâce à certains virtuoses de

Top