La spéculation sur les prix du foncier, un handicap majeur

Lancement de nouvelles zones industrielles

Le foncier industriel constitue un mécanisme essentiel pour attirer les investissements, créer des opportunités d’emploi et relancer l’économie aux niveaux régional et national, a assuré, lundi, le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour.

En réponse à des questions sur la mise à niveau des zones industrielles, lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants, le ministre a relevé que son département est pleinement conscient des difficultés que pose la gestion du foncier industriel pour l’encouragement de l’investissement privé, en particulier le foncier en dehors du cadre de tout partenariat avec l’Etat.

Il a indiqué, dans ce sens, que le lancement de nouvelles zones industrielles fait face à une série d’obstacles, dont la spéculation sur les prix et la rareté des terrains réservés aux investisseurs dans le secteur.

Eu égard au rôle clé de ce genre de foncier dans l’attraction des investissements, qui favorisent la création d’emplois et le recrutement des compétences, le ministère a mobilisé, dans le cadre du plan d’accélération industrielle, une offre de foncier industriel équipé ou en cours d’aménagement, avec une superficie totale de 2.100 hectares, a fait savoir le ministre.

Le ministère, a-t-il poursuivi, a également renforcé les équipements de nombreuses infrastructures de plusieurs zones industrielles, à travers l’amélioration de leur accès, la mise en place de stations de traitement d’eau et d’électricité, outre le lancement des travaux de mise à niveau de la zone industrielle de Berrechid sur une superficie de 120 hectares, et le coup d’envoi de nombreux projets industriels dans toutes les régions du Royaume.

Étiquettes
Top