Le PPS réaffirme l’importance politique de l’étape d’évaluation du bilan de l’action du gouvernement

 Communiqué du bureau politique

Au début de sa réunion, mardi 16 avril 2024, le bureau politique a examiné l’ensemble des aspects de la rentrée parlementaire et des circonstances entourant le début de l’actuelle session de printemps, à mi-parcours de la législature 2021-2026. Il a souligné l’importance de cette étape politique et institutionnelle, qui doit bénéficier nécessairement d’un large débat public évaluateur et prospectif, à même de contribuer à faire avancer notre parcours national de développement et démocratique.

A cet égard, le bureau politique a abordé la question de la présentation, par le chef du gouvernement devant le Parlement, du bilan d’étape de l’action du gouvernement, ainsi que les initiatives de contrôle que le parti a prises pour qu’elles soient présentées de manière conjointe par l’opposition, y compris la possibilité de déposer une motion de censure.

Détermination du parti à poursuivre ses efforts pour le rassemblement et le renforcement des rangs de l’opposition face à l’échec du gouvernement

A ce propos, le bureau politique du Parti du Progrès et du Socialisme souligne qu’il n’a ménagé aucun effort, depuis des semaines, pour rapprocher les points de vue des composantes de l’opposition et rassembler ses forces, et œuvré sans relâche en vue de trouver les formules de compromis appropriées entre ses différentes parties, à même de leur permettre de consolider leur présence et de renforcer leurs rôles face à l’échec du gouvernement, à ses défaillances et à son incapacité flagrante à répondre aux attentes des citoyennes et des citoyens, à honorer ses engagements annoncés et à entreprendre les réformes nécessaires.

Tout en exprimant son regret de ne pas être parvenu à une formule de compromis applicable dans l’immédiat en ce qui concerne particulièrement le dépôt d’une motion de censure, qui soit à la mesure de l’ampleur de l’échec cinglant du gouvernement, le Parti du Progrès et du Socialisme souligne sa détermination à poursuivre ses efforts pour surmonter les considérations secondaires, dont certaines sont liées au renouvellement des structures de la Chambre des représentants, qui ont temporairement entravé le rassemblement et le resserrement des rangs de l’opposition et l’amélioration de son rendement collectif politique et de contrôle.

Le bureau politique souligne également qu’il œuvrera, en même temps, au renforcement du rendement de notre parti et de notre groupe parlementaire, en ce sens que le Parti du Progrès et du Socialisme continuera d’être, avec force, le porte-voix, à l’intérieur et à l’extérieur du Parlement, de la défense des intérêts supérieurs de notre pays et des aspirations et des attentes légitimes du peuple marocain.

‎Des exposés thématiques pour évaluer le bilan des politiques gouvernementales

Dans cet ordre d’idées, la réunion du bureau politique, qui s’est déroulée sous la forme d’une conférence, a connu la présentation et la discussion de plusieurs exposés thématiques, qui ont concerné tous les aspects des politiques gouvernementales et une évaluation de leur bilan à partir des engagements pris par le gouvernement actuel lors de son investiture.

Le bureau politique veillera à formuler et exploiter les conclusions des exposés et des discussions susmentionnées lors de l’évaluation institutionnelle, qu’entreprendra le groupe parlementaire du parti, du bilan à mi-mandat de l’action du gouvernement, et lors de toutes les initiatives politiques que le parti prendra à ce sujet.

Top