L’ouverture sur les nouvelles technologies pour la pérennité du secteur

Salon national de la photographie

L’Association des propriétaires de laboratoires de photographie et de photographes professionnels de Casablanca a organisé, les 8 et 9 février 2024, le premier salon national de la photographie. Cet événement vise à ouvrir de nouvelles perspectives pour les propriétaires de laboratoires de photographie afin de suivre les évolutions technologiques et de relever les défis qui ont contraint des centaines d’entre eux à fermer leurs laboratoires.

Ce salon a pour objectif principal de rapprocher les nouveaux services des propriétaires de laboratoires de photographie, de les encourager à développer leurs services pour les clients, et de découvrir les dernières technologies dans le domaine de la photographie, de l’audiovisuel, de l’impression et de l’infographie. Il vise également à mettre en relation ces professionnels avec les fournisseurs de technologies modernes.

Consciente de la crise que traverse ce secteur, l’association des propriétaires de laboratoires de photographie et des photographes professionnels de Casablanca a pris l’initiative de trouver des solutions pour garantir la pérennité des entreprises opérant dans ce secteur agonisant. Elle a proposé des solutions visant à diversifier les services offerts par ces laboratoires en se tournant vers des activités connexes telles que la photographie audiovisuelle, la publicité, le design, l’impression numérique, entre autres.

En marge du salon, des rencontres ont été organisées sur les défis du marketing dans le monde de la photographie, ainsi qu’une conférence sur la stratégie de développement du secteur photographique au Maroc et l’adaptation des modèles commerciaux à l’ère de la numérisation.

Omar Oumlil, le président de la Fédération nationale des propriétaires des ateliers photographiques et des photographes professionnels au Maroc, a souligné que le salon national de la photographie a atteint tous ses objectifs et a même dépassé toutes les attentes. Il a exprimé son souhait que le salon devienne, dans ses prochaines éditions, un événement international, offrant ainsi aux professionnels de la photographie l’opportunité de s’ouvrir aux expériences, aux technologies et aux marchés internationaux.

Top