Maudit Lewandowski, triste Pologne-Mexique

Robert Lewandowski, toujours en quête d’un premier but en Coupe du monde, n’a pas su marquer mardi le penalty qui aurait tiré d’affaire une triste Pologne contre le Mexique (0-0), laissant tout très ouvert dans un groupe C chamboulé par l’incroyable défaite de l’Argentine.

« Lewangoalski », meilleur buteur de l’histoire de la Pologne (76 buts), a été privé de cette joie par le vétéran Guillermo Ochoa, 37 ans, qui s’est parfaitement détendu pour préserver inviolée la cage mexicaine à l’heure de jeu.

Cette parade décisive de « Memo », qui débute joliment sa cinquième Coupe du monde (la troisième comme titulaire), a été saluée par une immense ovation des milliers de supporters de la « Tri » ayant pris d’assaut le stade 974, qui doit son nom et son apparence originale aux 974 conteneurs maritimes ayant été utilisés dans sa construction.

Ce nul n’avance pas vraiment les deux équipes dans ce groupe étonnamment mené par l’Arabie saoudite après son exploit contre l’Argentine (2-1). Mais préserve intactes leurs chances pour décrocher l’un des deux billets pour les huitièmes.

Si le Mexique a globalement montré plus d’allant dans un match fermé, la Pologne nourrira évidemment les regrets les plus grands pour ne pas avoir marqué le penalty qui aurait tout changé.

Décisif lors du barrage décisif contre la Suède (2-0) pour envoyer au Qatar les Aigles blancs, Lewandowski a cru enfin ouvrir son compteur dans un Mondial, après avoir traversé la précédente édition en 2018 sans marquer.

Isolé dans un système avec un seul attaquant – Arkadiusz Milik n’a été lancé qu’à la toute fin -, et bien muselé, l’attaquant du FC Barcelone s’est vu accorder un penalty pas totalement évident pour une charge d’Hector Moreno.

Mais celui qui n’avait pas raté le moindre penalty la veille à l’entraînement, dixit son sélectionneur, a trouvé les gants d’un Ochoa gonflé à bloc.

Étiquettes

Related posts

Top