La CGI : La fleur de la palmeraie à Zahrat Annakhil

Un éblouissement des sens que suscite le mariage réussi et magnifique de la tradition et de la modernité.

C’est le mot d’ordre des clients qui se sont bousculé au portillon dés le premier jour du lancement du projet «Les Demeures de Marrakech » dimanche 2 mai sous un soleil bien chaud. Ce lancement sera suivi de visites guidées pendant les « week-ends découverte » tout au long du mois de mai.

L’emplacement a bien été choisi. Situées dans la magnifique palmeraie, à deux pas de la ville ocre, Les Demeures de Marrakech offrent une vue imprenable sur la Palmeraie et les contreforts de l’Atlas.

Dans cette résidence fermée et sécurisée, les villas totalement intégrées dans un environnement paysager de qualité où les essences du sud s’entremêlent, sont accessibles par des ruelles piétonnes, nous ont expliqué les promoteurs du projet, Najib Arhila, DGD pôle logement et Abderrahim Zellag, chef de projets lors d’un Brunch presse organisé pour la circonstance. Des espaces verts offrant de véritables lieux de promenade, de détente et d’agrément entourent les villas pour leur donner un charme naturel et fournissent un accès facile à tous les espaces communs et privatifs.

Au domaine, 90 villas de grande qualité architecturale, dont 40 disposent d’une piscine, sont implantées afin de garantir à chacun tranquillité et intimité. Ces «résidences ocres» organisées sous forme de riads avec patios offrent des volumes et des espaces intérieurs alliant tradition marocaine et modernité, précisent avec fierté les promoteurs du projet.

Les demeures de Marrakech sont situées dans la zone touristique Zahrat Annakhil à 10mn du centre ville et à 15mn de l’Aéroport de Marrakech. Cette zone qui s’étend sur 181 hectares s’inscrit dans une logique de développement intégré et durable avec un souci de préservation de l’environnement. Ouanaya ne manque pas de préciser que le projet de la CGI placera la barre haut, en terme de qualité et standing, pour les futurs projets. Ce sera la fleur de la palmeraie, explique-t-il avec satisfaction.

Les composantes du projet « Les Demeures de Marrakech » sont baptisées comme des diamants. Il s’agit d’Anebar, Morjane et Yacout pour les villas isolées, et de Jawhar pour les villas en bande qui développent plus un concept de voisinage.

Pour ce qui est des villas isolées, au rez-de-chaussée, on accède à la villa Anebar par un hall d’entrée avec salle d’eau pour les invités, d’un salon marocain et un salon européen agrémenté d’une cheminée. Vient ensuite un préau couvert s’ouvrant sur la piscine complètant harmonieusement l’espace. Un espace nuit composé de deux chambres avec terrasse et salle de bain vient agrémenter le cadre général.

L’Anebar compte également une cuisine, une cour et une chambre de bonne avec douche.

A l’étage, on trouve un dressing et une salle de bain individuelle. Une terrasse spacieuse et en partie recouverte d’une pergola supervise la piscine et le jardin.

Les villas Morjane et Yacout peuvent être perçues comme des variantes des villas Anebar mais qui ont leurs propres caractéristiques.

Pour ce qui est des villas en bande, les caractéristiques sont un peu particulières. A côté de l’espace réception composé d’un hall d’entrée avec salle d’eau pour les invités, d’un salon marocain et d’un salon européen agrémenté d’une cheminée s’ouvrant sur une grande terrasse, on trouve un espace nuit composé d’une chambre avec terrasse et salle de bain individuelle.

À l’étage, une chambre parentale composée d’un dressing et une salle de bain et d’une terrasse avec en plus deux chambres avec placards et salle de bain.

L’offre de la CGI intervient au lendemain de la célébration de la cinquantenaire de la création du leader de la promotion immobilière au Maroc, pour mettre en exergue le niveau d’expertise et du souci du détail qu’elle intègre dans ses projets.

*

*

Top