A vrai dire articles

La voie ferrée à Agadir, un bonheur!

La voie ferrée à Agadir, un bonheur!

Enfin, «on entendra siffler le train !», pour parapher le fameux refrain des années soixante du chanteur français, Richard Anthony. La voir ferrée, tant attendue dans la capitale du Souss et ardemment désirée, sur ces mêmes colonnes, verrait le jour.La plus Haute Autorité du pays vient combler ce souhait, à la grande satisfaction de ce

Apaiser la colère sociale dans le Souss

Tant bien que mal, nombre de rentrées se sont succédé, sans trop de dégâts. On citera la rentrée politique, avec le remaniement de l’Exécutif, les rentrées scolaire et parlementaire. A présent, la rentrée sociale taraude la société. A mesure qu’on avance, par-ci par-là des expressions de rejet et de refus se manifestent. A coup sûr,

La justesse de la cause sacrée!

Une fois n’est pas coutume, les ennemis de notre cause nationale ont essuyé l’une des raclées les plus cuisantes. La résolution de l’instance universelle 2494 vient d’asséner un énième revers à ceux qui versent encore dans le mirage de la désillusion. Adoptée par la quasi-totalité du conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies (ONU),hormis

Les grabuges de l’enseignement privé!

Récemment, la justice vient d’épiloguer une institution de l’enseignement privé à Agadir. La sentence rendue publique oblige le directeur de l’établissement en question à remettre l’attestation de baccalauréat à l’élève lauréat et une amende de 5000 dhs pour chaque journée de retard. Ce verdict intenté contre un «éducateur» connu en ville, élu à la tête

Les affres de la station Taghazoute!

La station balnéaire de Taghazoute n’a pas cessé de faire parler d’elle. Un projet qui a duré, maintenant, plus de vingt ans pour son accomplissement. Au début, c’était un lot de plus de six cents hectares à confier, dans le cadre du programme national du plan Azur. C’est gigantesque et inapproprié comme pour un essai

Le drapeau marocain

Le blasphème immonde dont a fait objet le drapeau marocain, récemment, à la place de la Bastille en France ne cesse de susciter  émoi et colère, parmi de larges couches de la société. Pris de branle-bas espiègle, dans un acte de soutien, les manifestants ont eu subitement, l’idée irrévérencieuse de s’en prendre au fondement sacré

Top