Théâtre articles

«Il n’y a pas d’art pour l’art, mais de l’art pour le public»

«Il n’y a pas d’art pour l’art, mais de l’art pour le public»

Intellectuel aux multiples casquettes, Lahoucine Echaâbi est surtout un militant de gauche et un infatigable partisan de la promotion de la création artistique responsable. Al Bayane a scruté son opinion sur l’écriture théâtrale sur commande. Sa réponse est claire et sans équivoque, «le théâtre sur commande est un phénomène culturel sain».  Le comédien, critique, auteur

Le théâtre n’a jamais été une recette sur commande, mais une création libre et provocatrice

Plus de cinq décennies, sans relâche ni répit, Abdelkader Ababou s’est donné, corps et âme, pour le théâtre engagé. Sans contrepartie ni profit aucun, il s’est attelé à la cause de l’art, avec ferveur et altruisme hors pair. «L’art dramatique est un message, une position et une contribution au bonheur et à la prospérité des

«Le théâtre est politique par essence non par instrumentalisation»

Il est l’incarnation du métier d’intellectuel. Driss Ksikes est écrivain, essayiste et dramaturge, qui de plus est passé par la case du journalisme. Auteur d’une multitude de pièces théâtrales dont «Pas de mémoire, mémoire de pas», «Le saint des incertains», «Pomme noire», «IL/Houwa» et «180° degrés», il enseigne actuellement « la littérature africaine à l’ère

L’éducation artistique et le théâtre de l’enfant sous la loupe des chercheurs

Au-delà des spectacles, une conférence sur le thème «L’éducation artistique et le théâtre de l’enfant», a eu lieu vendredi 14 avril dans le cadre de la 18e édition du Festival international du Théâtre jeune public en présence d’un parterre de chercheurs et professeurs en la matière ; notamment de Mohamed Laaziz, Salem Kouindi, Youssef Rehani, Ahmed

Eduquer et sensibiliser l’enfant par le théâtre

Taza vibrera aux rythmes des planches. La ville s’apprête à accueillir dans quelques jours la 18e édition du Festival International du Théâtre de l’Enfant (FITET), organisé par le Ministère de la Culture du 13 au 16 avril courant. 18 ans déjà !  L’évènement culturel et théâtral promet une des plus belles éditions aux couleurs du théâtre

Quiproquo de l’ENCG d’Agadir remporte le grand Prix

La 22e édition du Festival International du Théâtre Universitaire d’Agadir a baissé le rideau, samedi dernier à la salle des fêtes Brahim Radi, dans une ambiance de symbiose et d’allégresse. Après quatre jours de passion et d’échange, les jeunes festivaliers nationaux et étrangers se sont encore rassemblés dans cet espace archicomble, en présence de mordus

Jamaleddine Dkhissi, un monument du théâtre nous quitte

Le monde de la culture et l’art dramatique vient de perdre l’une de ses icônes les plus en vue, Jamal Eddine Dkhissi n’est plus. Cette sommité qui s’est éteinte hier vendredi, dans une clinique de Rabat, a scellé, pendant des décennies, son parcours polyvalent en tant qu’illustre comédien, que fin metteur en scène, qu’éminent directeur

«J’écris pour les comédiens que je connais»

Connu pour ses adaptations de textes universels tels que «Les Bonnes» de Jean Genet, La Nuit sacrée» de Tahar Ben Jelloun et bien d’autres, Bousselham Daïf puise son inspiration dans le roman. Sa dernière pièce «Koullou chaï âan abi» (Tout sur mon père), adaptée du roman de l’écrivain marocain Mohammed Berrada «loin du bruit, près

Top