Economie & Finances articles

Microsoft en locomotive pour la digitalisation du BTP

Microsoft en locomotive pour la digitalisation du BTP

Microsoft vient de signer un partenariat technologique avec VBS pour accompagner la transformation numérique dans le secteur du BTP. Ainsi, le gestionnaire de patrimoine immobilier déploiera ses produits et solutions métier relatifs au segment «construction project, asset et facility management» dans l’environnement Cloud de «Microsoft Azure». Le cloud est la poule aux œufs d’or de

Régime de change flexible: Démarrage dans la douceur

La cotation du dirham sous le nouveau régime de change flexible entrée en vigueur lundi 15 janvier se fait a priori selon les règles du jeu préalablement fixées par la Banque Centrale du Maroc et sans fausse manipulation de spéculations sur le marché des devises. Néanmoins, les avis divergent entre, d’un côté, les craintes sur

Des fluctuations peu significatives sous l’œil vigilant de BAM

Abdelouahed Souhail : il ne faut pas laisser l’instinct de jeu de spéculation prendre le pas sur l’instinct de régulation économique Après plusieurs  mois d’attente  et de report, le régime de change flottant est entré en vigueur depuis, hier lundi 15 janvier, à 11h. Entre souci de spéculation monétaire et l’ambition d’améliorer la compétitivité de l’économie

Comment interviendra BAM sur la monnaie

Le système de change actuel fait que Bank Al-Maghrib satisfait l’ensemble des besoins en devises des opérateurs, sans limite et sans aucun ajustement sur les prix. En plus de cela, le Dirham dispose d’une petite marge de fluctuation de 0,3% à la hausse comme à la baisse, il évolue donc actuellement dans un corridor de

Coin de l’expert: 3 questions à Farid Mezouar, directeur exécutif de flm.ma

Al Bayane : Quel a été l’événement marquant de la semaine ? Farid Mezouar : Ce sera probablement l’événement marquant de 2018 avec l’entrée du dirham dans une nouvelle ère. En effet, Le Ministère de l’Economie et des Finances, après avis de Bank Al-Maghrib, a décidé d’adopter, à partir du lundi 15 janvier 2018, un nouveau régime de

Textile: les écosystèmes pour le marché local ne fonctionnent pas pleinement

Le secteur textile-Habillement est encore en mal de compétitivité. D’un contrat programme à l’autre en passant par le dernier Plan d’accélération industrielle, le textile marocain n’arrive toujours pas à mettre tous les écosystèmes à la faveur d’une réelle dynamique de croissance à la fois interne et externe. La dernière mesure dite antidumping décidée par le

McKinsey: Maroc ne connaît pas la crise!

En «consultocratie» marocaine, là où règnent en maîtres les grands cabinets de conseils étrangers sur la conception des politiques publiques ou encore les stratégies des grandes entreprises du pays,  il y a ceux qui trinquent et il y a ceux qui grimpent.Promotion de cadres, croissance de l’effectif, McKinsey Maroc ne connaît pas “la crise“ malgré

Martinez Otero s’implante au Maroc

Martinez Otero, entreprise spécialisée dans la fabrication, l’installation et la mise en place de projets d’architecture d’intérieur s’installe en bonne et due forme dans le Royaume. Après l’ouverture d’un premier bureau à Casablanca il y a quelques mois, l’entreprise renforce sa présence sur le marché marocain. Un showroom de la marque suivi d’une unité de

Top