508 mesures proposées par la CGEM et ses fédérations

Plan de relance économique

Le patronat vient de publier la liste de ses propositions globales dans le cadre du Plan de relance économique. Il s’agit d’une série de mesures qui visent aussi bien de réduire les pertes pendant la durée de l’urgence sanitaire, le maintien de l’offre et la stimulation de la demande. Dans ce rapport de 125 pages la CGEM (confédération générale des entreprises du Maroc) annonce six grands principes de la doctrine d’intervention pour une relance dite décisive de l’économie à même d’éviter les faillites en cascade. La fédération  juge encore  insuffisante le dispositif proposé par l’Etat pour contenir l’impact de la crise.

La relance suppose ainsi  des actions simultanées sur le maintien de l’offre et une stimulation de la demande nationale et internationale.  Pour la confédération, il faut réduire les pertes et les charges fixes liées à la forte chute de la demande. «La reprise par du financement long terme avec des délais de grâce, conditionnée à du maintien de l’emploi formel, permettant de répartir les pertes sur la durée et les partager entre l’État, l’Entreprise et les salariés» est une autre mesure contenue et recommandée par le rapport.

Parmi les recommandations, on trouve la  relocalisation pour les chaînes de valeur internationales et promotion du Made in Morocco ainsi que la promotion de l’investissement répondant aux mutations sectorielles. À cet effet, il est question de donner  l’indemnité forfaitaire, de reporter des échéances du crédit à la consommation et du crédit acquéreur au 30/06/2020.

La « Prise en charge de l’intégralité des intérêts intercalaires par l’État et le secteur bancaire suite au report d’échéance n’est pas exclue tout comme l’aide de subsistance au profit des ménages travaillant dans l’informel financée par le fonds Coronavirus, mesures de soutien aux TPME/PME et professions libérales en difficulté.

Ainsi, parmi les mesures phares on propose au-delà du, 30/06/20, l’introduction du chômage partiel pour des entreprises en difficulté avec partage des coûts entre l’employeur, l’employé et l’État (Exonération de l’IR) et le conditionnement du mécanisme à des engagements de maintien de l’emploi (70-80%) et au maintien des cotisations sociales Extension de l’AMO. Le patronat plaide pour la mise en place d’un statut de micro-entreprise permettant une cotisation forfaitaire impôts + AMO,  Cotisation forfaitaire à l’AMO obligatoire selon un barème établi d’ici 2 mois.

Il propose entre autres la création et la promotion d’un label «Contenu Marocain Certifié» des produits à fort contenu local et d’opérationnaliser la préférence des produits marocains dans la commande publique et les achats des communes et une  TVA différenciée pour favoriser la production locale et la priorisation des investissements dans un second temps selon leur mobilisation de devises ainsi que l’accélération des PPP dans la Santé, l’Éducation et l’Eau notamment. Le rapport contient une série de mesures sur lesquelles nous reviendrons dans nos prochaines éditions, notamment les propositions par secteur d’activité qui tiennent compte des pertes occasionnées par le Covid-19.

Par F. El Mouden

Encadré

Rappel des principales mesures engagées par le gouvernement

 Indemnité forfaitaire, allocation familiale et prestations de l’AMO aux salariés déclarés à la CNSS en février 2020 .Report des échéances du crédit à la consommation et du crédit acquéreur au 30/06/2020. Prise en charge de l’intégralité des intérêts intercalaires par l’État et le secteur bancaire suite au report d’échéance. Aides de subsistance au bénéfice des ménages travaillant dans l’informel financées par le fonds Coronavirus Mesures de soutien aux TPME/PME et professions libérales en difficulté. Mesures fiscales et de soutien à la liquidité. Moratoire pour le remboursement des échéances de leasings jusqu’au 30/06/2020. Activation d’une ligne supplémentaire de crédit de fonctionnement octroyée par les banques et garantie par la CCG Mesures de soutien à la liquidité des entreprises du secteur privé.  Moratoire pour le remboursement des crédits bancaires au profit des entreprises. Crédit à taux zéro pour les auto-entrepreneurs impactés par la crise avec possibilité d’étalement jusqu’à 3 ans. Étalement des dons et des charges relatives à la période de l’état d’urgence sanitaire, sur 5 ans (mode dérogatoire). Extension du bénéfice de « Damane Oxygène » aux entreprises opérant dans le secteur immobilier. Report du dépôt des déclarations fiscales au 30/06/2020.

AMITH : baisse du chiffre d’affaires de 55,11%

Le secteur en chiffres. Nombre d’entreprises affiliées : 600.  Nombre d’emplois : 195 000. Chiffre d’Affaires (CA) du secteur : 50 Milliards de Dirhams .Quote-part du CA à l’export : 75%. Part du PIB du secteur dans le PIB national : 4%

 Impacts Covid-19 sur le CA et l’emploi L’enquête menée par la CGEM auprès des entreprises révèle: Baisse du CA est de 55,11%. Baisse de l’emploi de 71,33%

APEBI : baisse de 29, 75% du CA

Le secteur en chiffres. Nombre d’entreprises affiliées : 226.

Impacts Covid-19 sur le CA et l’emploi L’enquête menée par la CGEM auprès des entreprises révèle: .Baisse du CA est de 29,75%. Baisse de l’emploi de 34,14%.

Tourisme (CNT) : chute de 71,4% du CA

Le secteur en chiffres. Nombre d’entreprises du secteur  Hôtellerie : 4 229 | Restauration : 866 | Agences de voyages : 1 450. Location de véhicules de tourisme : 3 000. Transport Touristique : 1 450 Nombre d’emplois Hôtellerie : 76 592 | Restauration : 8 660. Agences de voyages : 11 600. Location de véhicules de tourisme: 12 000 .Transport Touristique: 9 425 | Guides accompagnateurs: 3 300

 Impacts Covid-19 sur le CA et l’emploi L’enquête menée par la CGEM auprès des entreprises révèle: Baisse du CA est de 71,41% | Baisse de l’emploi de 78,18%.

Automobile : baisse de 50,17 du chiffre d’affaires

Le secteur en chiffres. Nombre d’entreprises affiliées : 335. Nombre d’emplois : 250 000. Chiffre d’Affaires du secteur: 142 Milliards de Dhs. Quote-part du Chiffre d’Affaires à l’export : 60%. Part du PIB du secteur dans le PIB national: 6%

Impacts COVID-19 sur le CA et l’emploi L’enquête menée par la CGEM auprès des entreprises révèle:  Baisse du CA est de 50,17% . Baisse de l’emploi de 59,84%.

Chimie/Parachimie : baisse de 39, 16% du CA

Le secteur en chiffres. Nombre d’entreprises affiliées : 1.250 (1.400 avec OCP & Pharma). Nombre d’emplois : 20.000 directs/60.000 Indirects (50.000/140.000 avec OCP & Pharma). Chiffre d’Affaires (CA) du secteur : 23 Milliards de Dirhams (90 Milliards de Dirhams avec OCP & Pharma). Quote-part à l’export: 25% (55% avec OCP & Pharma). Part du PIB du secteur dans la part du PIB national: 2% (8% avec OCP & Pharma). Part dans le PIB industriel (34%).

Impacts Covid-19 sur le CA et l’emploi L’enquête menée par la CGEM auprès des entreprises révèle: – Baisse du CA de 39,16% – Baisse de l’emploi de 42%.

Commerce et services : baisse de 46,56% du CA

Le secteur en chiffres. Commerce : ○ 8% du PIB, 1 274 375 emplois urbains et 325 349 ruraux ○ 27,5% du nombre total des entreprises ○ Chiffre d’Affaires total : 156,8 Milliards de Dhs . Services : ○ 50,48% du PIB, 3 237 548 emplois urbains et 1 690 227 ruraux ○ 41,5% du nombre total des entreprises ○ 3,3% de croissance de la VA du secteur tertiaire au T4 2019.

Impacts Covid-19 sur le CA et l’emploi L’enquête menée par la CGEM auprès des entreprises révèle :  Baisse du CA est de 46,56% . Baisse de l’emploi de 51,6%.

Fédération de l’énergie : baisse de 18% du CA

Le secteur en chiffres. Nombre d’entreprises affiliées : 39. Nombre d’entreprises du secteur : 115. Nombre d’emplois au sein des entreprises affiliées (2019) : 34 850. Chiffre d’Affaires (CA) des entreprises affiliées (2019) : 139 600 Millions de Dhs (3% à l’export). Part du PIB du secteur dans le PIB national (2019) : 7,5% à 85,5 Milliards de Dhs. Facture énergétique (2019) : 76,4 Milliards de Dhs, en baisse de 17,5% Impacts Covid-19 sur le CA et l’emploi L’enquête menée par la CGEM auprès des entreprises révèle: Baisse du CA est de 18,03%. Baisse de l’emploi de 33%.

Artisanat : moins 50% du CA

Le secteur en chiffres. Nombre d’entreprises affiliées : 82 membres directs (79 entreprises et 3 associations professionnelles) et + de 2 500 membres indirects composés pour la plupart de monos-artisans. Nombre d’entreprises du secteur : 1000 entreprises structurées. Nombre d’emplois : 2,3 millions d’artisans; 450.000 dans les PME. Chiffre d’Affaires (CA) du secteur : l’artisanat représente 110 Milliards de Dirhams et les PME 3,7 Milliards de Dirhams. CA à l’export: 800 Millions de Dirhams .Part du PIB du secteur dans le PIB national : 6,5 %. Impacts Covid-19 sur le CA et l’emploi L’enquête menée par la CGEM auprès des entreprises révèle : – Baisse du CA de 50,8% et celle de l’emploi de 70,16%.

Agroalimentaire : baisse de 30% du CA

Le secteur en chiffres. Nombre d’emplois : 150 000 emplois. Chiffre d’Affaires du secteur : 115 Milliards de Dirhams Impacts Covid-19 sur le CA et l’emploi. L’enquête menée par la CGEM auprès des entreprises révèle une baisse du CA : 30,85% et une baisse de l’emploi de 30,27%.

Étiquettes , ,

Related posts

*

*

Top