Monde articles

Critiquée, la France défend la « discrétion » et la nature de son engagement

Critiquée, la France défend la « discrétion » et la nature de son engagement

Aide militaire à l’Ukraine Longtemps discrète sur son aide militaire à l’Ukraine et accusée par certains de ne pas faire assez, la France affiche plus ouvertement ses efforts pour aider Kiev à se défendre, mais sa marge de manoeuvre reste limitée.« La République française donne et accompagne depuis le début l’Ukraine », a cru bon d’assurer le

Moscou veut regagner le terrain perdu

L’armée ukrainienne continue d’avancer Kiev a revendiqué de nouvelles victoires militaires sur l’armée russe, cette fois-ci dans l’est, tandis que le Kremlin assurait vouloir reconquérir le terrain perdu dans les régions ukrainiennes dont il revendique l’annexion malgré sa série de revers.Mercredi, le gouverneur ukrainien de la région de Lougansk (est), jusqu’ici sous le contrôle quasi-total

Le Burkina Faso entre incertitudes et confusions

Attendons pour voir… Nabil EL BOUSAADI Au Burkina Faso, les coups d’Etats se suivent et se ressemblent puisque neuf mois à peine après avoir pris le pouvoir en renversant le président Roch Marc Christian Kaboré, discrédité par la hausse des violences jihadistes, et après une journée émaillée de tirs, de barrages militaires mais, surtout, de

L’ONU négocie une nouvelle trêve, les rebelles menacent des pays du Golfe

Yémen L’ONU dit négocier une nouvelle trêve au Yémen, pays dévasté par plus de sept ans de guerre où une trêve en vigueur depuis six mois a expiré sans prolongation dimanche soir, les rebelles menaçant des pays pétroliers du Golfe membres d’une coalition militaire progouvernementale.La trêve en vigueur depuis le 2 avril et renouvelée in

Bolsonaro talonne Lula, un deuxième tour tendu en vue

Présidentielle au Brésil L’ex-président de gauche Lula s’est imposé sur une marge bien plus faible que celle que lui prédisaient les sondages sur le président sortant Jair Bolsonaro au premier tour de l’élection brésilienne dimanche, laissant entrevoir un second tour très disputé le 30 octobre.Luiz Inacio Lula da Silva a obtenu 48,4% des suffrages, contre

Top