Bourse de Casablanca : Voici les moments forts de 2018

Al Bayane a sélectionné les événements qui ont fait l’actualité de la bourse de Casablanca en 2018. Tour d’horizons.

Cette année a été marquée, pour la bourse de Casablanca, par deux introductions en bourse. La première a été réalisée par Immorente. La foncière est cotée depuis le 11 mai dernier sous le ticker IMO sur le premier compartiment. A travers cette introduction en bourse, Immorente Invest souhaite réaliser une augmentation de capital d’un montant de 400 millions de DH. En effet, les fonds levés dans le cadre de la présente Opération permettront à la Société de financer l’acquisition pour un montant global d’environ 295 millions de DH de nouveaux actifs immobiliers d’ores et déjà identifiés, faisant l’objet de protocoles d’accord ou d’engagements fermes signés par Immorente Invest. Il s’agit notamment d’un investissement de 67 millions de DH permettant l’acquisition durant le deuxième trimestre 2018 de 2 plateaux de bureaux d’une superficie totale d’environ 2 500 m² situés à la Marina de Casablanca d’ores et déjà loués à Huawei, industriel chinois leader dans le secteur des télécommunications. Cet investissement viendra renforcer le positionnement d’Immorente Invest sur le segment bureaux. Les conditions d’acquisition de cet actif ont été finalisées avec le cédant en janvier 2018.

La seconde introduction concerne Mutandis qui a fait sonner, le 18 décembre dernier, la cloche de la bourse de Casablanca pour entamer son processus de cotation. Le titre est coté sous le ticker «Mut» et est logé dans le compartiment «Production et Agroalimentaire». L’introduction en bourse de Mutandis a été  effectuée à travers une opération mixte et une Offre à Prix Ferme, soit la cession de 1 029 537 actions et une augmentation de capital à travers l’émission de 1 192 686 actions. Le prix des actions a été fixé à 180 DH par action (hors décote spécifique), établissant ainsi le montant maximal de l’opération à 400 millions de DH. L’analyse des résultats techniques globaux de l’IPO de Mutandis, après une période de souscription allant du 3 au 7 décembre 2018, fait ressortir que 3281 personnes de 15 nationalités et de 12 régions ont pris part aux souscriptions. Le nombre d’actions demandées est de 5.556.579, soit un montant global souscrit de 1.000.184.220 DH. Le nombre d’actions attribuées s’est établi à 2.222.223, soit un montant de 398.591.950 DH. Par ailleurs, le taux de satisfaction de la demande a atteint 39,99%. Les actions Mutandis ont donc été souscrites 2,5 fois.

Pour ce qui est des faits marquants relatifs aux sociétés cotées, Saham Assurance se veut la star de l’année. En effet, Sanlam détient désormais plus de 58% du capital social et des droits de vote de Saham Assurance. Sanlam, est le premier groupe d’assurance en Afrique avec une capitalisation boursière de 16 milliards de dollars. Par ailleurs, Sanam Holding s’est engagée, en qualité d’actionnaire de Saham Assurance, à ne pas céder, dans le cadre de l’Offre publique d’Achat (OPA), les titres qu’elle détient qui représentent 19,28% du capital et des droits de vote de la société. Ainsi, l’OPA porte sur les actions non détenus par les initiateurs, Sanam Holding et Said ALJ, à savoir 823.844 actions, représentant 20,01% du capital et des droits de vote de la société. Cette opération rentre dans le cadre du deal conclu entre Saham Finances et Sanlam.

En effet, l’’acquisition de Saham Finances par Sanlam Emerging Markets Ireland Ltd (SEMIL) a été finalisée le 9 octobre dernier. La désormais ancienne filiale de Saham SA a obtenu tous les agréments auprès des autorités compétentes des 26 pays d’implantation dont le Maroc. Après cette opération, Sanlam détient désormais 100% de Saham Finance, lequel s’accapare 53,4% de Saham Assurance et 70 % de Saham assistance. Le montant de cette vente a atteint 1,05 milliard de dollars et a été le résultat de plusieurs mois de négociation entre les deux parties.

Par ailleurs, la Bourse de Casablanca lance la 6e cohorte du programme en accueillant 14 nouvelles entreprises. Il s’agit de: Anfa Realties, Biougnach, Caciopee, First Informatique, GIEM, Groupelec, Kaprio, Les Emballages modernes, Litho Typo Marocaine, Luxus Paper, Pharmavet Maroc, Promomarbre, Scandimar et TopMédical. Ces nouvelles entreprises réalisent un chiffre d’affaires global de plus d’un milliard de DH, emploient près de 1 000 personnes et opèrent dans 12 secteurs porteurs. Aussi, la Bourse de Casablanca a annoncé la certification de 9 entreprises qui font partie des précédentes cohortes d’ELITE Maroc. Il s’agit de : AJP, CMGP, CMM, Générale de projets, Gemadec, Madec, Maghreb Industries, Multisac et Super Cerame. De même, la place a signé deux protocoles d’accord. Le premier avec l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC), qui vise à contribuer au développement du marché boursier en facilitant l’accès des PME au financement par ledit marché. Le second, signé avec la Confédération Générale des Entreprises du Maroc, porte sur le développement d’actions bilatérales dans le cadre du Programme ELITE et la mise en place d’un cluster «Impulse PME» qui va asseoir un écosystème favorable à la transformation des PME en ETI en connectant des start-up innovantes, des PME en croissance, des acteurs de la formation, des accélérateurs, incubateurs et des acteurs du financement.

Enfin, après l’Afrique du Sud, la bourse de Casablanca devient la deuxième place financière à mettre en place un dispositif de reconnaissance et de prise en forme des engagements en matière de responsabilité sociale. En effet, la place casablancaise, en collaboration avec l’agence internationale indépendante de recherche et services ESG Vigeo Eiris, vient de lancer le premier indice ESG «Casablanca ESG 10», un indice de référence Environnement, Social et Gouvernance. L’indice est composé de 10 valeurs cotées en continu à la Bourse de Casablanca, à savoir Attijariwafa bank, BCP, BMCE Bank, BMCI, Cosumar, Ittisalat Al-Maghrib, LafargeHolcim Maroc, Lydec, Managem et Wafa Assurance.

Kaoutar Khennach

Related posts

*

*

Top