Heetch Maroc propose à ses partenaires le statut d’auto-entrepreneur

Deux ans après son lancement au Maroc, Heetch, l’application de commande de taxi, continue son développement à toute allure. Depuis son arrivée au Maroc, la filiale de la startup française éponyme a choisi de s’allier uniquement aux taximen en leur offrant l’opportunité d’évoluer et de s’adapter au contexte changeant.

Ainsi, outre l’assurance maladie offerte à tous les chauffeurs-partenaires, ces derniers peuvent désormais disposer du statut auto-entrepreneur. L’objectif d’un tel dispositif qui émane d’une collaboration entre, Heetch, Maroc PME, et la DGI, est de motiver encore davantage les professionnels à rejoindre le réseau.

«Heetch qui opère uniquement avec les taxis, a, dès le début souhaité normaliser et réglementer ses activités en vue d’améliorer les conditions sociales de ses partenaires et la qualité de services rendus à la clientèle. L’objectif étant un alignement de la qualité de service des taxis aux standards internationaux, dans un contexte social serein», déclare-t-on auprès de Heetch.

Par ailleurs, les chauffeurs disposant du statut auto-entrepreneur se verront attribuer des commissions sur les publicités diffusées dans leur taxi. Chaque véhicule sera équipé d’un écran qui affichera l’application Heetch sur une moitié de l’écran, au moment où l’autre partie sera réservée à divers annonceurs.

Ainsi, les chauffeurs seront rémunérés au prorata du nombre de publicité diffusée sur leur écran pendant qu’ils transportent des passagers.

En revanche, les chauffeurs, tout en régularisant leur activité grâce au statut auto-entrepreneur n’auront pas l’obligation de tenue de comptabilité, ils seront exemptés de la TVA s’ils ne dépassent pas les 200.000 Dh par an de chiffre d’affaires.

D’autre part, le nouveau statut représente, selon le management de Heetch, un avantage pour le client qui peut désormais recevoir une facture. Ce qui représente une grande avancée pour de nombreux usagers, contraints de justifier leur frais de déplacements.

Aimen Bouzoggaghe

Related posts

*

*

Top