Société articles

Lutte contre l’analphabétisme, des efforts ambitieux mais qui peinent à porter leurs fruits

Lutte contre l’analphabétisme, des efforts ambitieux mais qui peinent à porter leurs fruits

Le Maroc a déployé, durant la dernière décennie, des moyens considérables pour accélérer le processus de lutte contre l’analphabétisme. Mais en affichant un taux d’environ 32% alors que le monde commémore la journée nationale de lutte contre l’analphabétisme ce 13 octobre, il s’avère qu’un long chemin doit être parcouru pour venir à bout de ce

Condoléances du SG du PPS suite au décès de feu Abdelaziz Tazi

Un fervent militant de l’Indépendance du Maroc au sein du PCM, PLS et du PPS Le Secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme, Mohamed Nabil Benabdallah, très éploré par le décès de feu Abdelaziz Tazi, a adressé à la famille de ce dernier à Casablanca, un message de condoléances et un témoignage dont

Enseignement supérieur: À hue et à dia

Par: Mustapha Labraimi Au moment où il s’avère que le savoir implique une nouvelle phase de l’évolution des sociétés, les processus d’apprentissage et d’innovation semblent être en panne dans la nôtre. Malgré les dépenses importantes souscrites par l’Etat, depuis l’indépendance du royaume, pour l’éducation nationale, au sens large du terme, et à l’opposé des sacrifices consentis

L’université marocaine patauge

C’est un constat. L’Université marocaine, à l’instar des autres cycles de l’enseignement public, n’arrive pas à décoller et à être compétitive. En effet, la recherche scientifique piétine, les études supérieures (licence, master et même doctorat) sont de plus en plus sans débouchés, la gestion de l’institution, pourtant miroir de la société, est de plus en

La nouvelle vision de Hassad

Le ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Mohamed Hassad, s’apprête à lancer une nouvelle vision de l’enseignement supérieur. Pour ce faire, le ministre a annoncé que des rencontres seront initiées prochainement avec les présidents des universités en vue de mettre en place un cadre de

Rehausser le cadre de travail au service des étudiants

Entretien avec Dr Ahmed Belcadi, doyen de la faculté des lettres et sciences humaines d’Agadi Depuis sa création en 1984, encore sous l’égide de l’université Cadi Ayyad de Marrakech, jamais la Faculté des lettres et sciences humaines d’Agadir n’a  été aussi attrayante et agissante. En effet, il n’y a guère de secret à cette salutaire

Entretien avec Fatema Echaabi, membre du bureau national du Snesup

Promouvoir l’enseignement supérieur Al Bayane: Quel bilan faites-vous du processus de réformes entamées au niveau l’enseignement supérieur au Maroc? Fatema Echaabi : Depuis l’indépendance, le Maroc a connu tout un processus de réformes dans divers secteurs publics dont l’enseignement supérieur. Au début, le grand souci de l’Etat était, d’abord, de  marocaniser  les institutions et les cadres

Le constat des instances internationales

C’est un constat. Les Universités marocaines sont loin de briller dans les rapports des instances internationales. En effet, dans pratiquement tous les rapports de classement et d’évaluation mondiaux des établissements universitaires, aucune institution universitaire marocaine ne figure dans le top 10. Ainsi, dans le classement de 2017 du mensuel britannique dédié aux études supérieures, Times

Top