La J.S à Sotchi… Un intrus se met à côté de la plaque!

Quelle mouche a bien piqué cet énergumène de s’en prendre aux jeunes marocains, issus d’une ancienne école de militantisme qu’est le PPS ? N’a-t-il pas froid aux yeux de verser son venin immonde sur la vertu et la décence dont avait toujours fait preuve cette entité politique de plus de sept décennies de sacrifices au service des causes suprêmes de la patrie et du peuple ? La myopie intellectuelle a bien dû jouer un vilain tour à cet individu, fort connu pour ses errements hideux et ses vices vindicatifs.

Comment lui inculquer dans sa cervelle de moineau que cette jeunesse dont les aînés avaient milité, à la première heure, pour que le pays jouisse de la libération du joug colonial et se dote des institutions de l’Etat moderne dont celle qu’il est censé diriger ? Avec une attitude aussi obtuse et acrimonieuse, on ne peut attendre grand-chose de cette lugubre perversion !

A l’issue de cette lettre impropre, adressée au chef de gouvernement et rendue publique pour des motifs portant même préjudice à notre intégrité territoriale, et non à ceux qu’elle désire sournoisement faire baigner dans le marais, nombre de voix de tous bords se sont insurgés contre cette errance pernicieuse.

A cet égard, on appréciera la riposte honnête et responsable du chef de gouvernement qui fustigea ce dérapage, en qualifiant nos jeunes « ambassadeurs » de « patriotes » qui repoussent la politique vide et vont défendre, avec bravoure, la justesse et la véracité de notre cause nationale. Une réponse cuisante assénée à notre bonhomme, placé à côté de la plaque!

Saoudi El Amalki

***

La JS…ambassadrice du Maroc, de la paix et du progrès

Du 14 au 23 octobre 2017, la jeunesse mondiale de quatre coins de globe, se produit dans le cadre du Festival International de la Jeunesse et des Étudiants, organisé dans sa 19eme édition à Sotchi dans la république fédérale de la Russie. Sous la coupole de la Fédération Mondiale de la Jeunesse Démocratique FMJD, le festival a baptisé cette édition «Contre l’impérialisme, militons pour la paix, la solidarité et la justice sociale» et proposé des plateformes d’échange et des parterres de partage riches et diversifiés. Notre pays est bien présent avec plus de cinquante militantes et militants de la  » Jeunesse Socialiste », motivés et mobilisés pour honorer le Maroc et mettre en avant la légitimité de l’intégrité territoriale dans ce carrefour mondial.

Dans un discours lyrique, le président Vladimir Poutine ouvrant officiellement le festival, a déclaré que les pays du monde devaient cesser de dépenser les ressources dans une rivalité «non mesurée», «nous devons nous efforcer de nous considérer mutuellement comme des partenaires » a insisté Vladimir Poutine. Il a rappelé aussi aux participants qu’il y a déjà 70 ans que se tenait le premier festival :« des jeunes comme vous étaient alors unis par la force du rêve, de la croyance que la jeunesse, avec sa sincérité et bienveillance, pouvait  dépasser les méfiances, de faire disparaître du monde l’injustice, les conflits et les guerre». Si différents des festivités classiques, le stade olympique de Sotchi était une scène majestueusement animée par un spectacle relatant artistiquement l’ensemble des causes qui seront débattues au Festival.

A travers deux stands dédiés respectivement par le comité d’organisation russe et la FMJD à la délégation marocaine, les militants de la jeunesse socialiste ont pu accueillir des centaines de participants. Rencontres fructueuses qui ont pu exposer le Maroc avec toutes ses dimensions et ses perspectives. De surcroît, la délégation marocaine a montré un vrai sens de responsabilité et de maturité malgré des provocations mesquines de quelques individus isolés de la fantomatique Rasd.

Top