«On my mind», une ode à la force et à la détermination

Ghita de retour sur la scène pop

Omayma Khtib

Née au Maroc, Ghita fait partie de ces jeunes marocains qui brillent de par leur talent à l’international. Après avoir assuré la première partie de Maroon 5, lors du festival Mawazine en 2015, et ses 4 singles, Ghita revient sur le devant de la scène avec son nouveau single «On mymind».

L’étoile montante de la scène pop internationale, Ghita,signe son retour sur le devant de la scène avec son nouveau tube «On mymind».

Musique expressive, voix envoûtante et clip captivant, tous les ingrédients sont présents pour que ce nouveau son anime l’été à venir.

La jeune artiste marocaine vivant entre Londres, L.A. et Casablanca, compte bien faire de 2020 son année malgré tous les évènements et les circonstances particulières de cette crise mondiale, Ghita est convaincue qu’il n’y a rien de mieux que la musique pour adoucir les moeurs et pour faire découvrir à son public ses nouvelles créations.

Après « Out of my life » lancé à peine il y’a quelques semaines, elle a sorti «On my mind», une chanson qui dès son introduction se positionne comme étant une ode à la force et à la détermination face à l’adversité. Le nouveau single est désormais disponible sur toutes les plateformes musicales.

En effet, comme l’explique l’artiste « Cette nouvelle chanson parle de la nature profondément personnelle du voyage de chaque individu à travers la vie ». «Avec cette nouvelle chanson, il est également question de mettre en exergue l’émancipation des femmes. Au Maroc, de plus en plus d’entre elles se battent quotidiennement pour étendre leurs droits et pour être entendues». Poursuit-elle. La jeune artiste aux multiples facettes a été derrière la réalisation de son nouveau clip à visionner sur Youtube.

Fière de ses origines et de sa patrie, il lui semblait évident de le tourner au Maroc, accompagnée de ses amis. Ces derniers nous plongent dans des paysages urbains, et sauvages. Ils nous invitent à partager leur voyage au coeur de quartiers populaires avant de nous entrainer vers des régions plus éloignées où la nature reprend ses formes.

Passionnée depuis son plus jeune âge par la musique, Ghita a toujours été intimement convaincue qu’elle en ferait son métier et sa vocation.

Diplômée de la prestigieuse école de musique de Boston Berklee College of Music, cette jeune artiste s’est ensuite envolée pour Los Angeles afin de réaliser son «american dream» et poursuivre sa quête artistique.

La direction régionale de la culture, de la jeunesse et du sport à Fès-Meknès vient de lancer un programme culturel et artistique interactif sous le thème “la culture à distance, exprimons-nous à travers l’art et le savoir en temps de Covid19”. Ce programme (1er-31 mai) touche différentes formes d’art, notamment la musique, le théâtre, la lecture, le conte, l’écriture, l’art plastique, le dessin et la calligraphie arabe. Il portera sur des débats autour d’une multitude d’ouvrages, des psalmodies du saint Coran, des conférences et des interviews. Le programme prévoit également des rencontres et des forums régionaux, nationaux et internationaux, un espace dédié aux créations des enfants et des jeunes, des expositions d’art et de patrimoine et des masterclass.

Au cours des quatre premières journées de cette manifestation, il a été procédé à la projection de deux courts métrages sur la gestion de la crise liée au Covid19 et le patrimoine de Meknès, au lancement du concours de psalmodie du Coran et un débat sur la confrérie Soufie Ahl Touat.

La cérémonie de remise des prix des différents concours sera organisée en marge de l’inauguration du centre Ain Qadous pour l’éducation culturelle et celui de l’animation culturelle d’Al Massira (Fès), lesquels ont été réalisés dans le cadre d’un programme de coopération entre l’INDH et la direction régionale de la culture.

Related posts

*

*

Top