Bourse: les OPCVM à la vente au premier trimestre

Sur les trois premiers mois de l’année en cours, les organismes de placements collectifs en valeurs mobilières (OPCVM) sont à l’origine de plus de 40% du volume échangé sur le marché central. Aussi, les OPCVM ont été dominants dans le rythme des ventes contrairement aux institutionnels qui ont pris position dans les achats.

En effet, l’autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a publié les statistiques par investisseur des échanges en Bourse au premier trimestre 2019. Ces statistiques montrent que les échanges, en termes de volume, ont été dominés par les OPCVM à hauteur de 42%, devant les institutionnels qui ont accaparé une part de 28%, les étrangers avec une part de 18% et les petits porteurs pour une portion de 8%.

Dans le détail, les OPCVM se sont distingués par une position nette vendeuse de 731 millions de DH, qui explique ainsi mécaniquement la baisse du MASI durant ce trimestre. D’ailleurs, sur les trois premiers mois de l’année en cours, le marché d’actions a affiché une baisse de 4% alors que le volume du marché central a reculé de 44% à 5,1 milliards de DH. Dans une moindre mesure, les étrangers ont aussi affiché une position nette vendeuse de 220 millions de DH. A l’inverse, les institutionnels ont limité la casse avec des achats nets de 1,12 milliards de DH, devant les petits porteurs avec 54 millions DH.

OPCI: les autorités donneront le départ ce 11 Juin

Enfin, nous voulons signaler que le Ministère de l’Economie et des finances et l’Autorités Marocaines du Marché des Capitaux (AMMC) organiseront le Mardi 11 Juin 2019 une conférence de lancement des Organismes de Placement Collectif Immobilier (OPCI) et ce, suite à l’entrée en vigueur du cadre juridique régissant les OPCI et la promulgation de la réglementation nécessaire au démarrage effectif de cette activité.

Kaoutar Khennach

Related posts

*

*

Top