Hors champ articles

Ecriture jubilatoire

Ecriture jubilatoire

E’Hicham Lasri romancier «Le poème est plus beau si nous devinons qu‘il est l’expression d’un désir et non le récit d’un fait». Jorge Luis Borges Un nouveau roman pour cette rentrée post confinement: L’improbable fable de Lady Bubblehead de Hicham Lasri ; selon le dictionnaire anglais : bubblehead is foolish or stupid person. Voilà une première image

Quand la Chine s’éveillera…

«Quand le sage montre la lune, l’idiot regarde le doigt» Proverbe chinois Le monde a effectivement tremblé comme l’avait prédit le titre archi- célèbre du livre de l’homme d’Etat français, Alain Peyrefitte qui date de 1973, Quand la Chine s’éveillera, le monde tremblera. Depuis, la formule a eu un destin fabuleux. Historiquement on l’attribue à

Pandémie: pour une éthique de résistance

«Dans les profondeurs de l’hiver, j’apprenais enfin qu’il y avait en moi un été invincible» Albert Camus Les générations actuelles n’ont pas eu à subir un traumatisme majeur. Pour l’essentiel, elles sont nées après la deuxième guerre mondiale. Elles n’ont pas ainsi connu les affres de la disette, des pénuries multiples…autant de drames collectifs ancrés

Le cinéaste noir de la fracture américaine

Spike Lee «Le racisme est intégré dans la structure même des institutions». Angela Davis Est-ce un fait dû au hasard ou c’est un coup de marketing bien calculé ? La plateforme Netflix  a programmé, en effet,  la diffusion du nouveau film de Spike Lee, Da 5 bloods : frères de sang en pleine effervescence du soulèvement anti-racial

Bienvenue au XXIème siècle!

Désarroi,  incertitude, complexité Mohammed Bakrim «Notre civilisation vient de recevoir un avertissement» Dominique Bourg Mine de rien nous avons assisté en cette morne saison de confinement à une accélération de l’histoire. Un virus venu de nulle part effectue pour l’humanité un bond en avant. On plutôt un changement d’orbite d’une ampleur vertigineuse. Comme un satellite

Les confinements d’une société fragmentée

Crise sanitaire, crise de la vérité «A la guerre, la vérité est la première victime» Eschyle La pandémie a mis à nu la fragilité du lien social, le repli du civisme et, d’une manière encore plus évidente, l’image d’un Maroc à plusieurs vitesses. Confirmation de vieux constats, qui sont mis aujourd’hui en avant à la

De la cinéphilie… à la sériephilie

Nous vivons un temps apparemment fixe, statique,  confinement oblige;  néanmoins c’est un temps traversé de grandes mutations dont on n’entrevoit encore que quelques signes précurseurs. Les véritables prémices annonciatrices des temps nouveaux ne font qu’émerger. Nul besoin de jouer au visionnaire, il n’y a qu’à observer notre propre quotidien; il est riche en indicateurs qui

Top