Communiqué du bureau politique du PPS

Le PPS rejette le projet de Loi de Finances rectificative en le considérant décevant

Le Bureau Politique du Parti du Progrès et du Socialisme a tenu, mardi 14 juillet 2020, sa réunion périodique, avec un ordre du jour portant sur l’examen de l’évolution de la situation nationale et du programme d’action du parti pour la période à venir et a souligné ce qui suit :

•    Exprime son rejet du projet de Loi de Finances rectificative, parce qu’il contredit, par son contenu et ses mesures, les orientations générales annoncées. Il le considère comme un projet décevant  par rapport aux  attentes et  incapable de donner un souffle nouveau à l’économie nationale et de satisfaire les énormes besoins ayant résulté des répercussions négatives de la pandémie du Covid-19, eu égard à  la faiblesse de l’investissement public, de l’accompagnement des secteurs économiques stratégiques et du soutien de l’entreprise marocaine. C’est également un  projet décevant quant à son incapacité de traiter la question sociale et de résoudre  le déficit social abyssal, mis à nu par la pandémie, en particulier en ce qui concerne la pauvreté, la précarité et la faiblesse de la couverture sociale et tout  qui a trait à l’emploi, l’enseignement et la santé.

•    Pour  ces raisons principales, le Parti du Progrès et du Socialisme a adopté  une position de refus du projet de Loi de Finances rectificative à la Chambre des Représentants, position qu’il exprimera aussi à la Chambre des Conseillers. Il souligne, par ailleurs,  que l’approche générale  suivie par le gouvernement dans le   traitement  de la situation complexe et difficile actuelle et à venir, à travers le projet précité, n’est pas de nature à rassurer   sur la  Loi de Finances pour l’année 2021.

Entérine les propositions du parti relatives aux préparatifs des élections et adopte le principe de présentation d’un mémorandum commun  aux  partis de l’opposition.

•    Le BP s’est arrêté  sur le cours des préparatifs des prochaines élections, à la lumière d’un rapport, présenté par le camarade Secrétaire Général du parti, et tout en se félicitant de l’accueil favorable de son appel à la reprise des concertations entre le gouvernement et les partis politiques à ce sujet, et ce à travers l’importante rencontre ayant réuni le ministère de l’intérieur avec les premiers responsables des partis politiques représentés au parlement. Au cours de cette rencontre, il a été convenu que les organisations politiques présentent leur memoranda  et propositions avant la fin de la semaine en cours.

•    Sur cette base, et après un débat profond et exhaustif, le bureau politique a entériné les propositions principales que le parti va présenter à propos des différents aspects des prochaines échéances électorales. Il a également adopté le principe de présentation d’un mémorandum conjoint à cet effet avec les partis de l’opposition, à savoir le  Parti de l’Istiqlal et le  Parti de l’Authenticité et de la Modernité.

Souligne la nécessite d’intervention du gouvernement pour trouver une solution aux problèmes entre les établissements d’enseignement privé et les parents et tuteurs d’élèves d’autre part.

•    Souligne ,  de nouveau ,  la nécessité pour le gouvernement d’intervenir pour trouver les solutions appropriées aux problèmes qui se posent entre les établissements d’enseignement privé et les parents et tuteurs d’élèves, en vue d’empêcher  la détérioration de la situation et d’éviter tout impact négatif sur la prochaine rentrée scolaire. Cette solution devra répondre aux attentes des familles concernées, prendre en compte leur situation difficile et préserver les droits des apprenants, et  permettre  aussi aux écoles privées de poursuivre les rôles, qui leur sont dévolus dans  la participation à l’exercice des fonctions du service public d’enseignement

Demande au gouvernement de bien gérer l’opération de retour à la mère patrie des MRE, des étudiants et des Marocains bloqués dans de nombreux pays

•    Devant la pression qui accompagne la grande volonté chez les Marocains résidents à l’étranger et l’ensemble des Marocains bloqués dans de nombreux pays ainsi que chez les étudiantes et étudiants de regagner la mère patrie au cours de cette période, après les décisions positives prises dans ce sens, le Bureau Politique appelle le  gouvernement à gérer de la meilleure manière possible cette situation, d’accélérer, d’intensifier et de diversifier les navettes, tout en veillant au bon déroulement  de cette opération et à réviser les tarifs exorbitante des billets, qui ne tiennent pas compte des capacités des familles concernées.

Insiste sur la nécessité de redoubler de  vigilance et de respecter les exigences de sécurité sanitaire pour éviter toute rechute de la situation épidémiologique dans notre pays  

•    Insiste sur la nécessité de poursuivre l’effort national, individuellement et collectivement, pour éviter toute rechute de la situation épidémiologique dans notre pays et appelle le gouvernement et les employeurs à prendre toutes les mesures de prévention sanitaire de manière efficiente et ferme. Il exhorte l’ensemble des citoyennes et citoyens à redoubler de vigilance et de précaution et à se conformer aux exigences de prévention et de sécurité sanitaire.

Poursuit l’exécution du programme d’action du parti prévu pour le mois de juillet en cours

•    Appelle les structures du parti régionales, provinciales et locales, les secteurs socioprofessionnels et les organisations parallèles à poursuivre la mobilisation militante pour l’exécution du programme d’action du parti au cours du mois de juillet, dont   les  réunions  des bureaux des régions, sous la présidence du Secrétaire Général et à la réunion de la commission nationale d’organisation et des élections qui s’ensuivra immédiatement.

(B.P du PPS)

Related posts

*

*

Top