Crédit du Maroc: Hausse du dividende malgré la baisse des bénéfices

Crédit du Maroc a dévoilé ses réalisations financières en termes de l’exercice 2019. Il en ressort une baisse des bénéfices malgré la hausse des revenus. Et ce, à cause du contrôle fiscal, du cout du risque et de la non récurrence de la plus-value de 2018. Toutefois, le groupe bancaire a fait preuve de sa générosité en augmentant significativement le dividende distribué. Détails

Le groupe bancaire a affiché au titre de l’année 2019 un  PNB consolidé de 2,4 Milliards de DH, en hausse de 4,3% par rapport à l’année 2018.

En effet, Crédit du Maroc affiche au terme de l’exercice 2019 des emplois clientèle qui s’apprécient de 7,8% à 44,19 milliards de DH. Les crédits aux particuliers progressent de 6,6% à 18,45 milliards de DH, grâce à une bonne orientation de la production qui se monte à 4,59 milliards de DH. la banque porte ainsi ses parts de marché à 6,71% sur le crédit à l’habitat et à 7,3% sur le crédit à la consommation. S’agissant du marché des entreprises, la banque enregistre des performances favorables sur les crédits à l’équipement (+7,6%) et le crédit-bail (+10,6%) et les crédits court terme (+4,6%).

En face, les ressources progressent de 5,9% à 43,8 milliards de DH, profitant de l’orientation positive des ressources à vue (+9,4%) et des ressources d’épargne en hausse de 3,1%. Les ressources hors bilan sont en forte progression avec une progression de 89,3% à 3,13 milliards de DH, tirée principalement par la collecte OPCVM qui s’apprécie de 179,2%.

En termes de bénéfices, le résultat net part du groupe (RNPG) ressort au final en baisse de 13,6% à 508,8 millions de DH, en intégrant l’impact non récurrent du contrôle fiscal de 2019. Après neutralisation des éléments exceptionnels 2018 et non récurrents 2019, le résultat net part de groupe progresse de 7,3% à 546 millions de DH. Notons que le coût du risque consolidé progresse de 6,6% à 321 millions de DH.

Le Directoire proposera la distribution d’un dividende de 18,7 DH contre 8 DH au titre de 2018. A ce niveau, le taux de distribution s’établit à 50,08%.

Kaoutar Khennach

Related posts

*

*

Top