De nouvelles levées obligataires pour Attijariwafa Bank et BMCE BOA

L’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC) a livré ses autorisations à Attijariwafa Bank et BMCE BOA pour l’émission d’emprunts obligataires subordonnés. La première banque veut lever 1,5 milliards de DH remboursables alors que la seconde veut emprunter une dette obligataire subordonnée perpétuelle, de gré à gré, soit un montant de 1 milliard de DH.

Pour Attijariwafa Bank explique son recours à la levée obligataire par sa volonté de renforcer les fonds propres réglementaires actuels et, par conséquent, renforcer le ratio de solvabilité. De même, la banque veut financer le développement international et domestique de la banque. En effet, Attijariwafabank poursuit la mise en place de sa stratégie de développement  à l’international notamment à travers la poursuite du renforcement de sa présence au Maghreb et le développement des activités en Afrique Centrale et Occidentale et le lancement de la deuxième étape de développement Africain du Groupe à travers l’implantation dans certains pays anglophones à fort potentiel. Sur le marché domestique en développant la bancarisation, le financement des grands projets du Royaume et le financement du retail par les crédits acquéreurs et l’équipement des ménages.

Sur les deux prochains exercices, Attijariwafabank poursuivra ses objectifs stratégiques, en prévoyant un programme d’investissements de près de 1 807 millions de DH qui s’étale sur la période 2017-2018. Ce programme concerne la création de nouvelles agences ainsi que l’aménagement de plusieurs agences et la mise à niveau de la sécurité et prévoit la modernisation des infrastructures informatiques.

Pour BMCE Bank of Africa, la banque ambitionne, également, de renforcer les fonds propres réglementaires actuels et, par conséquent, renforcer le ratio sur fonds propres de catégorie ainsi que le ratio de solvabilité. De même, elle veut financer à la fois les opérations courantes relatives à l’exercice de l’activité de BMCE Bank of Africa et le développement international. Enfin, la banque désire de doutenir le plan de développement tant au Maroc qu’en Europe et en Afrique subsaharienne.

Rappelons que BMCE BOA a procédé au renforcement de ses fonds propres en 2016, en émettant un montant de 2 milliards  de DH additionnels en dettes subordonnées, en plus des trois émissions réalisées de 2 milliards de DH en 2015 et de 1 milliard de DH en janvier 2013, et en septembre 2014.

Kaoutar Khennach

Related posts

*

*

Top