Le Groupement parlementaire du PPS se positionne dans l’opposition

Benabdallah: Le PPS traitera «favorablement tout ce qui est positif et qui réponde aux aspirations du peuple marocain»

Le Groupement parlementaire du Parti du progrès et du socialisme a saisi le président la Chambre des représentants, par écrit, pour lui signifier le positionnement du GPPS dans l’opposition, pour le reste de la législature en cours.

Cette décision intervient suite à la décision prise par le Comité central du PPS, réuni le vendredi 4 octobre 2019, de se retirer de la majorité gouvernementale actuelle.

Elle  est conforme au premier paragraphe de l’article 66 du règlement intérieur de la Chambre des représentants.

Dans sa missive, la présidente du GPPS demande au président de la Chambre «d’annoncer cette décision, dès la première séance publique à partir de la réception de sa lettre d’information».

Aicha Lablak renouvelle aussi l’engagement de principe du Groupement qu’elle dirige à «poursuivre la coopération avec le Parlement pour faire réussir les chantiers et les réformes au niveau de cette Chambre».

D’autre part, le Secrétaire général du PPS avait tenu, vendredi dernier, une rencontre avec  les membres du groupement parlementaire, au cours de laquelle il a précisé l’attitude que le Parti va prendre à l’égard du nouveau gouvernement auquel le Comité central avait décidé de n’y pas y participer.

C’est «une opposition constructive pour soutenir ce qui doit l’être et qui est porteur de perspectives positives», a notamment déclaré Mohamed Nabil Benabdallah. Le PPS traitera ainsi «favorablement tout ce qui est positif et qui réponde aux aspirations du peuple marocain».  L’opposition du Parti s’exercera, selon lui, loin de tout «obscurcissement».

Ce positionnement devra permettre au PPS de «mettre en lumière ses capacités pour qu’il soit mieux écouté, à travers notamment ses analyses de la situation et les alternatives qu’il propose pour résoudre les problèmes», soulignant qu’une «grande partie de l’opinion publique nationale compte sur le PPS pour qu’il joue son rôle principal et pour qu’il retrouve sa position sur la scène politique de la gauche marocaine».

Benabdallah a fait savoir à cette occasion que, dans l’opposition, le PPS va diffuser «un nouveau message qui traitera avec courage les questions et qui défendra des positions fondatrices». In fine, le PPS «exercera le parti une véritable opposition fondée sur un nouveau discours de haut niveau avec de fortes positions».

Par ailleurs, en évoquant la nouvelle formation gouvernementale, Le SG du PPS a fait savoir que cette nouvelle configuration confirme on ne peut plus clairement l’analyse et la justesse de la position du Parti». Et de conclure, «les gouvernements précédents avaient au moins le mérite d’avoir une substance politique, malgré la tentative de déprécier l’action politique et les partis politiques», a-t-il expliqué, notant que la présence du PPS dans un tel gouvernement aurait dû avoir un impact néfaste sur le parti et non positif».

Related posts

*

*

Top