Aradei Capital veut s’introduire à la bourse de Casablanca

Le «géant des terres», Aradei Capital, fait un premier pas vers le marché des capitaux marocain en levant une dette obligataire garantie plafonnée à 600 MDH. La foncière qui gère entre autres le parc immobilier du groupe Label’Vie, veut diversifier ses sources de financement et consolider son image auprès des investisseurs institutionnels à travers une visibilité accrue sur le marché des capitaux. La société évoque clairement son souhait d’aller en Bourse.

A travers cette opération, Aradei Capital vise à diversifier les sources de financement externes de la Société et disposer d’un levier supplémentaire d’endettement à un coût optimisé, consolider son image auprès des investisseurs institutionnels à travers une visibilité accrue sur le marché des capitaux, financer une partie de son programme d’investissements sur les prochaines années ainsi que maintenir une situation de trésorerie positive, permettant à la société de saisir toute opportunité de développement de nouveaux projets immobiliers.

En effet, Aradei Capital envisage de continuer l’expansion de sa surface commerciale et de son parc immobilier sur la période allant de 2018 à 2022. Dans le but d’assurer le suivi de cette feuille de route, Aradei Capital prévoit d’allouer une enveloppe d’investissement de près de 3,4 milliards de DH. Aradei Capital investira en moyenne, sur les cinq prochaines années, légèrement moins de la moitié du budget de son plan stratégique dans le développement et l’extension des galeries commerciales et autres biens d’exploitation. Le reliquat sera dédié à la création de nouveaux projets dans le cadre de sa croissance Greenfield. Les investissements portant sur les actifs existants, leur développement et leur extension demeurent importants tout au long du plan stratégique afin de capitaliser sur les spécificités de chaque bien et de maximiser son exploitation. En effet, une enveloppe de l’ordre de 1,2 Mrd DH est allouée à cette catégorie d’investissements.

Ensuite, il est à noter la stabilité des investissements Greenfield dans l’acquisition des terrains, leur construction et le développement de nouveaux projets portés par Aradei Capital. Le montant total de ces investissements, tel qu’estimé par la Société, s’établit à 1,5 Mrds DH. Aussi, il est important de souligner que plus des deux-tiers des projets de développement Greenfield sont globalement faits en partenariat avec le groupe Label’ Vie afin de soutenir la croissance et l’extension de ses activités.

Afin de mener à bien son plan de développement concernant les projets Greenfield, Aradei Capital prévoit d’investir près de 600 MDH dans l’acquisition de foncier sur la période 2018-2022. Une grande partie de cette enveloppe, soit plus de 60% de l’investissement total en foncier, sera consacrée aux projets en partenariat avec le groupe Label’ Vie. Ces mêmes projets s’accapareront également près de 75% du montant alloué aux constructions, soit un investissement de l’ordre de 680 MDH sur les 900 MDH budgétisés. Parallèlement à la politique de croissance en interne, la Société compte aussi investir dans l’acquisition d’unités opérationnelles indépendantes et les intégrer dans son portefeuille.

Aradei Capital a prévu, également, dans son budget d’investissement une somme de 650 MDH réservée à ces projets non-encore identifiés. Enfin, il est important de noter que malgré une enveloppe de 3,4 Mrds DH dédiée à l’investissement, seule la moitié vise des projets déjà identifiés par la Société. En effet, les projets non encore identifiés concernent ceux en partenariat avec le groupe Label’ Vie (à hauteur de 60%) ainsi que diverses acquisitions d’actifs opérationnels (à hauteur de 40%).

Enfin, Aradei Capital a entamé un processus ambitieux de transformation en un OPCI à la lumière des nouvelles dispositions législatives marocaines. Pour ce faire, le mandat de REIM Partners et la fusion Aradei CapitalBRE constituent deux étapes importantes dans cette mutation, créant ainsi une foncière immobilière de référence comptant 24 actifs dans 14 villes du royaume avec plus de 800 000 m² de surface terrain totale de l’ensemble des actifs et plus de 500 locaux commerciaux. Aussi, en marge de cette opération, la société a évoqué son souhait de s’introduire en bourse. En effet, la stratégie de développement d’Aradei Capital comprend, à terme, l’introduction de la Société sur le marché réglementé de la Bourse de Casablanca. Cette initiative a pour but la levée immédiate de fonds, une liquidité accrue des titres et une appréciation du portefeuille à la valeur de marché.

Kaoutar Khennach

Related posts

*

*

Top