Attijariwafa bank réanime le marché primaire de la dette privée

Kaoutar Khennach

L’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC) annonce dans un communiqué qu’elle a visé en date du 10 juin 2020 un prospectus relatif à l’émission par Attijariwafa Bank d’un emprunt obligataire subordonné. Les détails.

En effet, le groupe bancaire, Attijariwafa Bank a lancé deux émissions obligataires visées par l’AMMC d’un montant global de 1,5 milliards de DH. La période de souscription est prévue du 18 au 22 juin inclus. Il s’agit d’une émission obligataire subordonnée perpétuelle avec mécanisme d’absorption de pertes et d’annulation de paiement des coupons d’un montant de 1 milliard de DH. Il en est de même pour une émission obligataire subordonnée d’une maturité de 7 ans, d’un montant global de 500 millions de DH.

Pour l’emprunt perpétuel, deux tranches sont proposées avec un taux d’intérêt révisable chaque 10 ans (prime de risque entre 250 et 260 pbs) ou révisable annuellement (prime de risque entre 230 et 240 pbs). Quant à l’emprunt subordonné de 7 ans, plusieurs tranches sont proposées (taux révisable ou non, remboursement in fine ou amortissement annuel) avec plusieurs primes de risque entre 50 points de base et 70 points.

Pour rappel, le résultat net part du groupe (RNPG) Attijariwafa Bank s’est élevé, à fin mars 2020, à 1,1 milliard de DH, en baisse de 23,8% par rapport à la même période de 2019. Le produit net bancaire (PNB) a atteint, à cette date, 6 milliards de DH, en hausse de 1,5% par rapport à fin mars 2019. La solidité financière s’est renforcée avec des fonds propres consolidés en progression de 11,7% à 55,4 milliards de DH.

Le coût du risque s’est établi, quant à lui, à 1,1 milliards de DH, en accroissement de 82,5% prenant en compte les premiers impacts prévisionnels de la crise sanitaire. Rapporté aux encours de crédits, le coût du risque passe de 0,76% au premier trimestre 2019 à 1,30% au premier trimestre 2020.

A fin mars 2020, les encours crédits ont atteint 327 milliards de DH, en hausse de 6,7% par rapport à mars 2019, alors que l’épargne totale collectée a progressé de 5,1% à 481,4 milliards de DH.

Related posts

*

*

Top